Suisse

20 mars 2019 11:00; Act: 20.03.2019 11:02 Print

Il n'y a pas d'urgence climatique en ville de Zoug

Une initiative demandant que la lutte contre le changement climatique et ses effets soit traitée comme une priorité absolue a été rejetée au parlement zougois.

storybild

Les jeunes continuent de mettre la pression sur le climat. (Photo: Keystone)

Une faute?

La ville de Zoug renonce à proclamer l'état d'urgence climatique. Le parlement a rejeté mardi soir une proposition des Jeunes alternatifs par vingt voix contre 17.

L'initiative demandait que la lutte contre le changement climatique et ses effets soit traitée comme une priorité absolue. La gauche l'a soutenue, arguant qu'il s'agissait d'un thème urgent et qu'il fallait envoyer un signal. Le camp bourgeois a, au contraire, qualifié le projet d'alarmiste et d'électoraliste.

La reconnaissance de l'urgence climatique est l'une des revendications clés des «grèves pour le climat» qui mobilisent depuis des semaines élèves, étudiants et apprentis en Suisse et à l'étranger.

Le Parlement vaudois a accepté une résolution en ce sens mardi. D'autres cantons, comme Bâle-Ville et Fribourg, ont adopté des textes similaires.

(nxp/ats)