Linden (BE)

17 juillet 2018 12:28; Act: 17.07.2018 14:49 Print

Il reste encore deux militaires à l'hôpital

Dix-sept militaires sur dix-neuf ont pu quitter l'hôpital après l'accident de la circulation survenu lundi matin à Linden. Un soldat est toujours dans un état critique.

Sur ce sujet
Une faute?

Mardi, seuls le conducteur du véhicule de l'armée, qui se trouve dans un état critique en raison de blessures à la tête, ainsi qu'un autre militaire souffrant d'une fracture du sternum, restaient hospitalisés, indique mardi le Département fédéral de la défense (DDPS) dans un communiqué. Les familles des victimes de l'accident et les membres de l'école GE 64 sont toujours encadrés par des spécialistes du Care Team de l'armée.

La justice militaire a ouvert une enquête sur les circonstances de l'accident. Les dix-neuf militaires de l'école basée à Jassbach (BE), dont seize recrues, un soldat et deux cadres, se rendaient lundi matin à bord d'un camion à Thoune (BE) pour y effectuer un exercice de tir. Pour des raisons encore inconnues, le camion est sorti de la route près de Linden et s'est couché sur le flanc dans un pré.

(nxp/ats)