Lucerne

03 avril 2019 20:31; Act: 04.04.2019 09:41 Print

Il s'entraîne au jodel au guidon de son boguet

Tous les jours, Florian Haas se rend à l’école à vélomoteur en chantant. Pour le plaisir des passants.

Une faute?

Si vous entendez un jodel mêlé aux bruits d’un vélomoteur à Kriens, c’est que vous croisez Florian Haas. Ce jeune de 14 ans profite du trajet entre Obernau et Kriens pour faire ses vocalises. Il pousse le jodel avec un tel entrain que les gens qu’il croise le remarquent. Sur les réseaux sociaux, un membre de la page «tu es de Kriens si…» écrit: «Je veux le remercier. Tous les jours il m’apporte joie et bonheur!» D’autres commentaires d’encouragement fleurissent également.

Primé

«Je détestais le chant et je me suis mis à jodler» confie Florian Haas. Et bien lui en a pris puisqu’il a participé à plusieurs concerts et a même été primé. En 2018, il a reçu le prix Walo dans la catégorie jodel. Il a même pris part au Festival de jodel de Suisse centrale.

Cela fait plus de cinq ans que l’ado prend des cours particuliers de jodel. Il s’exerce également à vélomoteur, sur le chemin de l’école. «Je jodle tous les jours, sauf si j’ai fait une mauvaise note. Dans ce cas, je ne suis pas motivé», confie le jeune homme. Ses parents savent du coup s’il a eu des soucis scolaires. «Mais c’est rare» dit son papa.

Jodler, toute sa vie!

D’ici quelques temps, le jeune va passer à l’école secondaire et sera bientôt à la recherche d’une place d’apprentissage. «Jodler est très amusant. Mais il est difficile de vivre en poussant la chansonnette. Je pense plutôt me tourner vers l'informatique. Mais une chose est sûre. Je continuerai à jodler.»

(mik/jbm)