Elections fédérales

22 avril 2019 15:31; Act: 22.04.2019 15:51 Print

«L'effet climat dépendra de la chaleur de l'été»

En cette année d'élections fédérales, nombreux sont ceux qui se demandent si la mobilisation des jeunes en faveur du climat se transférera dans les urnes.

storybild

Plus de 50'000 jeunes ont défilé dans les rues suisses pour la première grève du climat au niveau mondial le 15 mars dernier. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Depuis le début de l'année, la jeunesse suisse descend dans les rues du pays pour défendre le climat. En cette année d'élections fédérales, de nombreux observateurs se demandent si cette mobilisation se transférera dans les urnes. L'équation n'est pas si simple.

Plus de 50'000 jeunes ont défilé dans les rues suisses pour la première grève du climat au niveau mondial le 15 mars dernier. L'ampleur de la mobilisation contraste avec le très faible taux de participation des 18-24 ans (30%) lors des dernières élections fédérales.

Pas dans la durée

Cette apparente contradiction n'en est toutefois pas totalement une pour René Knüsel, politologue à l'Université de Lausanne. «Les jeunes s'engagent pour défendre des causes mais pas forcément sur la durée. De plus, il n'est pas sûr que les manifestants perçoivent leur action comme un geste politique», explique-t-il.

René Knüsel n'exclut pas que ces manifestations incitent certains jeunes à s'engager politiquement à l'instar de la guerre du Vietnam qui avait en son temps mobilisé une partie de la jeunesse. L'universitaire rappelle toutefois que la plupart des manifestants sont des gymnasiens qui ne disposent pas encore du droit de vote.

Hausse des adhésions

Certaines jeunesses de parti ont en tout cas constaté une hausse des adhésions depuis le début du mouvement de grève. «En général, nous avions 20 à 30 nouvelles adhésions par mois. Depuis décembre, le rythme a plus que quadruplé avec plus de 100 nouveaux membres par mois», indique Kevin Morisod, co-président des Jeunes Verts suisses.

Leur pendant libéral fait état d'une augmentation de presque 50% depuis l'année dernière et de nouvelles inscriptions chaque semaine. Les rangs de la Jeunesse socialiste se sont également garnis. «Il est impossible d'établir un chiffre précis sur les membres que nous gagnons par mois précisément en raison des grèves», précise toutefois son vice-président Bertil Munk. Pas de hausse notable constatée en revanche du côté des Jeunesses PDC et PLR.

La participation des jeunes a également été plus importante lors des élections cantonales zurichoises qu'il y a quatre ans. Selon des chiffres détaillés pour la ville de Zurich, 23,5% des 18-29 ans se sont rendus aux urnes en 2019 contre 19,5 % en 2015. La hausse s'est révélée plus marquée chez les femmes ( 4,7 points de pourcentage) que chez les hommes ( 3,4 points de pourcentage). La participation totale s'est élevée à 36,1%.

Visibilité accrue

Pour René Knüsel toutefois, l'impact le plus important des grèves du climat réside dans la visibilité qu'elles donnent à la question climatique. «Le fait de voir les jeunes dans les rues indique l'importance du problème. Cela lui donne une visibilité immédiate», relève-t-il.

Une visibilité immédiate qui a déjà eu un impact dans les urnes: lors des élections cantonales à Zurich, Lucerne et Bâle-Campagne, les Verts et les Vert'libéraux ont progressé. Les Verts n'ont pas seulement repris le terrain qu'ils avaient perdu lors des dernières élections, ils ont conquis de nouveaux sièges.

Cette croissance ne s'est pas faite au détriment du PS mais du camp bourgeois et de l'UDC, explique le politologue. Et de prédire pour les élections fédérales «qu'il y aura probablement un effet climat dont l'ampleur dépendra de la chaleur de l'été ou d'un autre événement hors du commun qui pourrait advenir. Ce sont les climato-sceptiques qui vont perdre des sièges».

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Genfersee le 22.04.2019 16:10 Report dénoncer ce commentaire

    Pas crédibles

    Mes voisins écolos, antispécistes et fonctionnaires ont une bonne conscience quils adaptent pour les autres.... Ils sont partis, pour les fêtes de Pâques, à Madrid ! Sympa.

  • David le 22.04.2019 15:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Effet inverse

    Étant totalement neutre dans ce débat, je constate que les personnes ont en gentiment marre de ces actions... Pas sur que ça serre au final

  • Manu F. le 22.04.2019 16:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le long terme?

    Et la moitié de ces jeunes partiront en avion cet été... On vous connaît!!!

Les derniers commentaires

  • Dann le 24.04.2019 23:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dictionnaire politique

    Mazzonite : "Condition du sujet qui se voit refuser ou se refuse la satisfaction d'une demande pulsionnelle récurrente". Je vous aurai apporté la définition exacte de cet adverbe que j'utilise fréquemment, pour éviter le mot "emmerdant", légèrement plus vulgaire. lol.

  • Mendrisiotto le 24.04.2019 10:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ????!?????

    Personne n' admet que les continents se déplacent d' année en année ,les plaques tectoniques provoquent des tremblements de terre , d' ailleurs la Californie est sur une faille, et vous croyez que nos montagnes sont la par hasard, et bien non c' était aussi des tremblements de terre et ce n' est pas les écolos qui vont changer cette réalité.

  • L.p. le 24.04.2019 10:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ?.

    Y aurait-il une seule personne qui détienne la vérité? Pas sûr ! Profitons de vivre l'instant présent et nul ne sert de partir à l'autre bout du monde pour l'afficher sur des réseaux sociaux ,alors que l'on connaît à peine à connaître notre environnement quotidien .

  • Lafitte le 23.04.2019 20:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    À méditer

    Voter vert, taxes en veux tu en voilà. La solution ne passe pas par des taxes.

  • Max Rotax le 23.04.2019 08:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le fric ne diminuera pas la qualité de l'air!

    La chaleur de l'été dépendra des taxes qu'on veut à tous prix nous talquer.....