Argovie

07 mars 2011 13:06; Act: 07.03.2011 16:56 Print

Ils se disent «docteurs» sans en avoir le titre

Le canton d'Argovie a désormais également une affaire de titres de «docteur» controversés.

Une faute?

Afin de les différencier du personnel soignant, 27 médecins du centre de santé de Fricktal étaient présentés aux patients avec un titre de «docteur» alors qu'ils n'en détenaient pas.

Il s'agissait pour la plupart de médecins assistants, a indiqué lundi à l'ATS la directrice du centre Anneliese Seiler, confirmant une information de Radio Argovia. Le centre a admis avoir commis des fautes dans l'indication des titres de ses médecins.

«A ma connaissance, le centre a toujours procédé de cette manière», a précisé Mme Seiler. Cela est courant également dans d'autres hôpitaux. Cette pratique s'est toutefois révélée problématique ces dernières années car les jeunes médecins ne font plus systématiquement leur thèse de doctorat directement après leurs examens d'Etat.

Titre «purement académique»

Pour la directrice, il est évident que les médecins du centre disposent de la formation et des qualifications nécessaires à leur métier. «Le titre de docteur est purement académique et n'a rien avoir avec des qualifications professionnelles».

C'est une particularité de la branche que le titre de «docteur» soit utilisé comme synonyme de médecin, souligne Mme Seiler. En Suisse, ce terme est même dans les faits l'appellation du métier.

Les patients du centre de Fricktal se sont toutefois montrés quelque peu déstabilisés par la nouvelle. Ils ont en effet eu du mal à distinguer entre le titre académique et la fonction professionnelle.

(ats)