Canton de Zurich

06 juin 2017 14:45; Act: 06.06.2017 15:20 Print

Ils se font passer pour des employés de Microsoft

La police met en garde contre des escrocs qui infectent des ordinateurs après un contact téléphonique.

storybild

(Photo: Keystone/Archives/Photo d'illustration)

Une faute?

De faux informaticiens sont à l'oeuvre dans le canton de Zurich. Au téléphone, ils se font passer pour des techniciens du géant informatique Microsoft dans le but d'avoir accès à des ordinateurs privés qu'ils manipulent.

Ces faux informaticiens font croire que l'ordinateur de la personne contactée est infecté par des virus, a indiqué mardi la police cantonale zurichoise.

Pour convaincre les personnes sceptiques, les escrocs donnent une combinaison de chiffres que seul le propriétaire et Microsoft seraient en mesure de connaître. En réalité, ces nombres sont identiques sur tous les ordinateurs tournant avec le système d'exploitation Windows.

Prise de contrôle de l'ordinateur

Une fois la confiance établie, les faux informaticiens demandent au propriétaire de l'ordinateur de télécharger un programme informatique. Il ne s'agit pas d'un antivirus, mais d'un programme qui permet à l'escroc de prendre le contrôle de l'ordinateur. Une fois le programme installé, le faux technicien affirme que l'ordinateur n'est plus infecté.

Pour le service rendu, l'escroc demande un dédommagement de 100 à 300 francs. Si la personne contactée refuse, le faux informaticien bloque l'accès à des données ou à tout l'ordinateur avec un code crypté. Le propriétaire n'a alors pas d'autre choix que de payer pour avoir à nouveau accès à ses données.

Mais les escrocs n'en restent pas là. Lorsque la victime verse le montant exigé, les faux informaticiens manipulent les données du versement. Si, par exemple, le propriétaire de l'ordinateur a accepté de verser 180 francs, ce sont en fait 1800 francs qui seront débités de son compte en faveur de l'escroc.

(nxp/ats)