Moutier (BE)

04 octobre 2019 11:02; Act: 04.10.2019 15:46 Print

Moutier: bisbilles avant même le nouveau vote

Le gouvernement jurassien fait savoir qu'il «ne partage pas la lecture que fait son homologue bernois de l'absence de recours au Tribunal fédéral qui ouvre la voie à un nouveau vote.

Sur ce sujet
Une faute?

Le gouvernement bernois a fait savoir vendredi «qu'une décision unilatérale ou précipitée ne saurait mener à une répétition valide» du vote sur l'appartenance cantonale de Moutier. Mercredi, la municipalité de Moutier avait annoncé qu'elle avait fixé la date de la nouvelle votation au 21 juin 2020.

Selon le Conseil-exécutif bernois, le processus doit être réglé sous l'égide de la Tripartite (cantons de Berne, Jura, Confédération). Dans ce cadre, le canton de Berne va demander au canton du Jura d'abroger les articles 138 (modifications territoriales) et 139 (processus pour un nouveau canton du Jura) de sa constitution avant de conclure un éventuel concordat.

«Après la votation de Moutier, nous voulons mettre un terme définitif à la question jurassienne et que cela devienne indiscutable», a expliqué à Keystone-ATS Pierre Alain Schnegg, président de la délégation du Conseil-exécutif pour les affaires jurassiennes. «Nous ne voulons plus devoir discuter à l'avenir des velléités d'une autre commune du Jura bernois qui voudrait rejoindre le canton du Jura».

Le gouvernement jurassien a répondu qu'il ne veut pas céder aux exigences bernoises, tant que la situation de Moutier ne sera pas réglée, cela conformément à la Feuille de route de 2015.

Annulation entrée en force

Le Conseil-exécutif bernois a également indiqué qu'il part du principe que l'annulation de la votation du 18 juin 2017 sur l'appartenance de la ville de Moutier est entrée en force, «puisqu'aucun recours n'a été déposé jusqu'à hier selon des informations du Tribunal fédéral». Le gouvernement bernois «prend note que personne ne conteste en justice l'existence des graves violations du droit».

De son côté, le gouvernement jurassien a rétorqué qu'il «ne partage pas la lecture que fait son homologue bernois de l'absence de recours au Tribunal fédéral». Le conseil municipal prévôtois a très clairement indiqué que ce refus de poursuivre la procédure judiciaire n'était en rien un acte de reconnaissance des griefs du Tribunal administratif mais qu'il dénotait d'une volonté «d'aller de l'avant dans les meilleurs délais».

Par rapport aux modalités d'un nouveau vote, le canton de Berne a indiqué «qu'un contrôle du registre électoral prévôtois s'impose». «Les leçons du vote annulé doivent être analysées et servir à définir les règles et éventuelles bases légales nécessaires à un nouveau scrutin», a-t-il ajouté.

De son côté, le canton du Jura «estime que le rôle et le mandat d'accompagnement de la Confédération doivent notamment être revus. Il fera des propositions en ce sens dans le cadre de la Tripartite», dont la prochaine séance se tiendra courant octobre.

(Le gouvernement bernois est consterné)

Votation prévue le 21 juin 2020

Mercredi, le conseil municipal de municipalité a annoncé une nouvelle votation pour le 21 juin 2020. L'exécutif communal estime avoir la compétence pour organiser le vote. Jean-Christophe Geiser, responsable du dossier jurassien à l'Office fédéral de la justice, a précisé que «l'organisation d'un vote relève actuellement de la compétence communale», mais que dans le cas de Moutier, ses modalités seront discutées dans le cadre de la Tripartite.

«La date avancée par les autorités prévôtoises est techniquement possible, à condition qu'aucune modification législative importante ne soit nécessaire», a-t-il ajouté. Selon lui, deux points sont particulièrement sensibles: la marge de manoeuvre des autorités communales pendant la campagne précédant la future votation et la transparence du registre électoral.

(Vote annulé: les réactions)

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Dexter le 04.10.2019 12:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    stop

    Il y aurait d autres choses à faire a Moutier que toujours cette politique qui n en fini pas.Occupé vous de faire venir des gens pour occuper les appartements vides, des entreprises, des magasins et surtout redonner l envie de sourire à Moutier.

  • Un jurassien d'origine le 04.10.2019 11:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les pauvres CONtribuables qui paieront

    Rien d'autre à faire concernant l'avenir de cette région que de perdre du temps et de l'argent ? Sérieusement ? Les gens de Moutier, passez à autre chose, mettez votre fric et votre énergie dans quelque chose de rentable, vraiment rentable.

  • Bernadette le 04.10.2019 11:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pffff

    La question est pourtant simple... Moutier a t elle réellement un meilleur avenir au Jura plutôt qu'à Berne ? Il semble que non, ce combat est juste le combat d'une poignée d'illuminés, qui n'arrivent pas à construire d'autres projets pour leur ville que cette p***** de question jurassienne. C'est tellement dommage, les gens aveugles aujourd'hui sont rendront compte un jour.

Les derniers commentaires

  • Albin le 06.10.2019 14:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Juin 2020

    Les bernois craignent le nouveau vote parce qu'ils le perdront bien plus largement que le premier, comme le dit l'adage : on veut noyer son chien en prétendant qu'il a la rage. Le Jura est un territoire francophone indivisible.

  • Prévôtois le 06.10.2019 02:57 Report dénoncer ce commentaire

    Pour qui, pourquoi ?

    Pourquoi voter encore une fois ? Avant d'avoir une appartenance jurassienne, Moutier est d'abord chef-lieu de son district. Moutier a une histoire commune avec les villages qui l'entoure... Moutier-Grandval... voilà où est le destin de Moutier. Moutier a la chance d'appartenir à un canton influent, fort, multiculturel, multilingue et central de notre beau pays. Pourquoi vouloir le déraciner au nom d'une idéologie douteuse et fallacieuse, instrumentée par quelques sectaires pro-catholiques ?

  • Bélierenméchoui le 05.10.2019 09:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Raus

    Sortez ce canton de la Suisse. Son arrogance nous écoeure !

  • Philippe deF le 05.10.2019 06:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Abus de pouvoir - pourquoi ?

    Les pro Bernois contestent à la commune de Moutier son droit légitime démocratique de revoter. Le conseil exécutif (le pouvoir politique le plus élevé) du canton de Berne demande aux autorités politiques du canton du Jura de modifier SA CONSTITUTION! À propos d'un sujet aussi important qui concerne en outre le besoin de reconnaissance sociale et d appartenance des personnes dans cette commune. Dont les clivages font des ravages, tant au niveau émotionnel qu'économique. L'UDC qui dispose de pouvoirs (conseil exécutif) de contraindre au silence et à sa volonté une commune est simplement abusif

  • st-wilfried le 05.10.2019 02:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    protest-catho

    c'est quand même hallucinant de voir tous ces bernois protestants voulant mettre la main sur Moutier la catholique. C est donc que la religion n'a rien a voir la dedans, peu importe ce qu'en disent les dinosaures bernois