Canton du Valais

12 septembre 2019 12:02; Act: 12.09.2019 14:16 Print

L'initiative contre le loup acceptée mais amputée

Les députés valaisans ont accepté jeudi l'initiative cantonale «Pour un canton du Valais sans grand prédateur», qui concerne le loup, le lynx et l'ours.

La dernière attaque de loups dans le Val-d'Illiez (VS).
Sur ce sujet
Une faute?

Le Grand conseil valaisan a largement accepté jeudi l'initiative cantonale «Pour un canton du Valais sans grand prédateur». Le texte initial a été amputé pour être conforme au droit fédéral. Les Verts l'ont refusé.

Les députés ont accepté de biffer le passage concernant l'interdiction de l'introduction et la mise en liberté de grands prédateurs. Le texte final a été accepté par 118 voix contre huit.

Avant le vote, les Verts et l'Alliance de gauche ont relevé un problème avec la version française du texte, dans laquelle la notion de mesures de protection contre les grands prédateurs fait défaut. «Je pourrais soutenir cette initiative si le texte en français était conforme à celui en allemand», a déclaré la députée socialiste Barbara Lanthemann.

Le texte allemand fera foi

Les députés ont reçu l'assurance que le texte en allemand ferait foi. Le député vert Jérôme Fournier a dénoncé une initiative potentiellement contraire au droit fédéral, «trompeuse par son titre», qui n'apporte rien par rapport au droit actuel et qui ne permettra pas de tirer plus de loups en Valais.

L'initiative cantonale pour un Valais sans grand prédateur (loup, lynx, ours) a été lancée en 2016 par une dizaine de Haut-Valaisans, dont plusieurs politiciens démocrates-chrétiens. Elle a abouti en janvier 2017 munie de 9545 signatures, soit 3545 de plus que nécessaires.

Dans le canton d'Uri, une initiative similaire a abouti en août 2017. Le peuple l'a acceptée en février 2019 par 69,5% de oui.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Pilatus le 12.09.2019 12:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas clair

    Tout c'est bien joli mais cet article ne nous dit rien sur la loi en question...

  • Nya Kwe le 12.09.2019 12:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Prédateurs?

    Il y en a combien qui siègent au grand conseil ?

  • Je Suis Un Humain le 12.09.2019 12:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Donc un prédateur

    Plus de prédateur en Valais ? Pas grave. En tant qu'humain et donc prédateur, si on veut pas de mois, j'irais skier sur Vaud, France ou Jura, là où les prédateurs sont acceptés.

Les derniers commentaires

  • Jean Pleure le 13.09.2019 08:20 Report dénoncer ce commentaire

    Pauvres animaux

    En fait l'évolution humaine n'a pas eu lieu pour certains. Ils cautionnent la chasse même celle des espèces protégées, la maltraitance animale, les spectacles barbares, les animaux en prison dans les cirques à vie pour amuser un public, l'exploitation animale abusive au détriment de sa souffrance ! Tout ça pour l'enjeu du pognon on y revient toujours. Ignoble. Certains humains sont les pires prédateurs perfides et avides sur cette planète. Pauvres animaux

    • Jean Luc le 13.09.2019 09:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Jean Pleure

      Pendant que tu pleurniches sur quelques loups, l'argentine qui fait parti du Mercosur voit sa population crever de faim et les argentins voient la viande passer sous leur nez pour nourrir l'Europe....Sauvegarder 15 loups à coût de million est un problème de richeton à côté de la plaque, arrêtons fe consommer de la viande que l'on vole aux sud américain et arrêtons de provoquer la destruction de l'Amazonie avec nos achats, Apprenez la valeur de nos élévages et soyez contant de consommer local, pour le bien de l'environnement !

    • retraitée le 13.09.2019 09:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Jean Pleure

      Mais arrêtez avec vos clichés. Je suis pour le respect des animaux, mais désolée le loup n'a pas sa place dans un si petit pays. Et on dirait que vous n'attendez qu'une chose la disparition de l'humain. Donc je vous propose on supprime l'assurance maladie et on ne soigne plus personne, on laisse faire la nature et on arrête de faire des campagnes pour le don d'organe. L'humain étant si mauvais, selon la majorité des commentaires, donc laissons la sélection naturelle faire son travail. Heureusement que je suis âgée, triste monde. Courage aux jeunes. Travailler pour enrichir ces bobos écolos et surtout n'allez pas à la montagne devenue dangereuse avec l'apparition des loups, plus de ski ça abîme le paysage, pas de peau de phoque vous dérangez la faune, pas de plage les poissons n'aiment pas, etc etc. Travail si il y en a encore, c'est tout ce qu'il va vous rester. Et pendant ce temps les bobos écolos sont pour la venue de migrants, qui espèrent-ils resteront sagement logés dans des clapiers les uns sur les autres et n'iront pas dans la nature.

    • Bob Local le 13.09.2019 13:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Jean Luc: local

      Les loups mangent local...

    • cole zonn le 13.09.2019 23:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @retraitée

      qui etait la en premier? marre des paysans qui nous coutent un bras avec leurs subventions, il pleut hop subvention, soleil idem, neige idem, sangliers, loup, lynx etc. subvention. Marre c est a vous d adapter votre job, pas a la nature

    • le Valence Antoine le 19.09.2019 13:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      Pauvre loups

      Pauvre et pitoyable humains, il veulent tuer le loup qui prend plaisir a détruire les ignobles moutons et chèvres, qui eux ne demandent pas de ce faire dévorer vivants par c'est assassins de l'ombrelle et surtout sans défense.

  • Etienne le 13.09.2019 04:05 Report dénoncer ce commentaire

    Le problème avec ces loups...

    est que ce ne sont plus de vrais loups pour une grande partie mais des "croisements" qui fait que ces bêtes n'ont plus cette peur naturelle de l'homme...

    • Jean Rifaure le 13.09.2019 06:11 Report dénoncer ce commentaire

      @Etienne

      @Etienne hein ??? des croisements avec quoi des marmottes ? mdr non mais s'il vous plaît.... tout comme les sangliers, les renards, ils se "sociabilisent" seuls, car ils se rapprochent des villages, et même villes pour les renards.. . Cessez de racontez des inepties merci

    • Deau riphore le 13.09.2019 23:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Jean Rifaure

      peut etre des croisements avec des loup_tres: ok, je sors :-)

  • Chris le 12.09.2019 19:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dommage

    C'est quand même spécial là bas en Valais, on extermine même les marmottes à Zermatt... Je n'ai vraiment plus envie d'aller en vacances dans ce canton, dommage, car les paysages sont magnifiques !

  • Gédéon le 12.09.2019 18:50 Report dénoncer ce commentaire

    Mettons les moyens !

    Mais pourquoi donc, le canton ne donne-t-il pas les moyens financiers, pour protéger les troupeaux, au lieu de vouloir exterminer des prédateurs, à qui on ne laisse pas ou peu de place...Encore faut-il aimer la nature, et limiter avant tout la population de masse (2,5 fois plus peuplé que la France au km2...)

    • Jean Luc le 13.09.2019 09:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Gédéon

      Car ça coûte des millions, on ne peu pas baisser les subsides lamal aux démunis pour mettre des clôtures et des chiens partout, vous avez un comportement d'enfants gâtés ! Si nos ancêtres ont erradiqué le loup, c'est pas par peur pour l'humain mais pour sauvegarder les élévages, il y 80 en arrière,perdre un mouton ou un veau était condidérable, manger est un besoin vital et était une dépense importante pour les ménage !

    • trisp le 13.09.2019 12:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Jean Luc

      des millions pour des chiens oui on y croit

  • Yanno le 12.09.2019 18:43 Report dénoncer ce commentaire

    Ne pas s étonner du recul de certains

    Lamentable que les cantons les plus reculés restent dans le passé au lieu de trouver des solutions cohérente a la convivialité. Lamentable et lamentablement tjrs les mêmes

    • Jean Luc le 13.09.2019 09:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Yanno

      C'est toujours facile de critiquer quand se sont les autres qui sont touché, pourquoi au bahamas qui sont souvent touché par des ouragans, ils ne construisent pas des maisons en bétons armés plutôt qu'avec des bouts de bois....vous croyez peut-être que de manger avec des cuillère en argent est le standard partout ?