Congrès de La Gauche

05 mars 2011 17:31; Act: 05.03.2011 17:41 Print

Initiative pour abolir les forfaits fiscaux

La Gauche a décidé de lancer sa première initiative populaire, visant à abolir les forfaits fiscaux.

storybild

Le congrès de La Gauche s'est déroulé samedi à la Rote Fabrik de Zurich (Photo: la-gauche.ch)

Une faute?

Pour le nouveau parti de la gauche alternative fondé fin 2009, l'initiative vise aussi à mettre un terme à la course effrénée à la concurrence fiscale que se livrent les cantons. La Gauche entend ensuite continuer à combattre les inégalités dans de multiples autres domaines.

Une seconde initiative devrait ainsi proposer de fusionner l'AVS et le 2e pilier afin de garantir «une sécurité sociale viable et durable pour tout un chacun», selon le communiqué publié à l'issue du congrès.

Le parti va également participer aux élections fédérales de cet automne. Des listes sont en préparation dans plusieurs cantons, parfois avec les Verts et les socialistes.

La Gauche compte actuellement des sections dans le Valais romand, l'Arc jurassien (BE/JU/NE), les cantons de Berne, Vaud et Genève. Quatre autres sections sont en constitution à Zurich, Winterthour, Schaffhouse et au Tessin. D'autres cantons sont représentés dans le collectif national, comme Fribourg, Bâle-Ville et Argovie.


Non à l'UE

Un débat organisé sur une éventuelle adhésion à l'Union européenne (UE) a fait ressortir une position claire. Pour La Gauche, l'UE est devenue «une grosse machine capitaliste», «compliquée, bureaucrate, et totalement antidémocratique». Conclusion: le parti «a tendance à rejeter relativement clairement ce projet d'adhésion» même si les discussions à ce sujet vont se poursuivre ces prochains mois.

Enfin, dans le contexte des révolutions arabes, La Gauche demande que tous les fonds des dictateurs ne soient pas simplement gelés, mais aussi restitués aux peuples en lutte qui en auront besoin pour reconstruire leurs pays.

Selon ses indications, le parti est passé de 212 militants et 1200 sympathisants l'an dernier à 364 militants 2000 sympathisants en 2011. La Gauche - Alternative Linke - La Sinistra entend rassembler les forces de la gauche combative en Suisse pour un changement radical de société sur des bases anticapitalistes, écosocialistes, démocratiques et féministes.


(ats)