Jura

22 décembre 2011 11:32; Act: 22.12.2011 12:06 Print

Joachim a abattu 12'000 m3 de bois

La tempête Joachim a abattu 12.000 m3 de bois dans le Jura. La région la plus touchée est le District de Delémont.

Voir le diaporama en grand »
Dans la commune de Lucens, un arbre est tombé sur une façade. A Renens (VD) Les éléments sont déchaînés à Neuchâtel. Vagues à Ouchy, à Lausanne. A Lausanne, un arbre victime du vent. A Bâle, le sapin de Noël n'a pas résisté aux vents puissants. A Pratteln (Bâle-campagne), les dégâts sont impressionnants. Un train a déraillé entre Tramelan (BE) et Tavannes. A Delémont la façade d'une entreprise a cédé. A Perroy (VD) A Thoune (BE) A 10h vendredi matin, Météosuisse indiquait sur son site internet un danger marqué voire un très fort danger pour l'ensemble du territoire avec une exception toutefois pour le Tessin (danger limité). A Muttenz (BL) A Muttenz (BL) Le 15 décembre, plusieurs lecteurs reporters ont observé la formation de nuages inhabituels au-dessus de la Suisse. Ce phénomène est appelé Mammatus; il s'agit de la formation de poches circulaires à la base des nuages. Le ciel prend alors une teinte bleu-gris. Le Mammatus est souvent associé à des orages. Le phénomène a pu être observé en Suisse, comme ici à Emmen... ...Ou à Ballwil. Ces nuages pourraient constituer le premier indice de l'arrivée de la tempête qui frappe actuellement la France et la Suisse, «Joachim». Sous l'effet du vent, un arbre s'est fait déraciner à Reinach (BL). A Liestal, un échafaudage est tombé sur des voitures. La Morges déborde. Montreux Tour-de-Peilz (VD) Tour-de-Peilz (VD) Tour-de-Peilz (VD) Tour-de-Peilz (VD) Montreux Bâle-campagne. Lac Léman Lac Léman Lac Léman Lac Léman Estavayer-le-Lac La Tine, près de Château-D'Oex (VD)

Sur ce sujet
Une faute?

La tempête Joachim a renversé et cassé un volume de bois d'environ 12.000 mètres cube en fin de semaine dernière. Fin décembre 1999, Lothar avait abattu plus de 350.000 mètres cube de bois dans le canton. La région la plus touchée est le district de Delémont avec environ 60% de dégâts. Les résineux sont par ailleurs les arbres qui ont le plus souffert (70%).

La tempête a provoqué des bris et des chutes d'arbres sur l'ensemble du canton, selon une première enquête réalisée par l'Office de l'environnement auprès des garde-forestiers de triage, a communiqué jeudi la chancellerie jurassienne. Les dommages par surface complète sont limités, la majorité des arbres s'étant abattue de manière éparse dans les peuplements. Certains secteurs n'ont pas encore pu être visités par les garde-forestiers à cause des dernières chutes de neige. Ces premiers chiffres pourraient donc être corrigés vers le haut à moyen terme.

Le volume abattu par la tempête représente environ 8% de la quantité de bois exploitée annuellement dans le Jura. Le fait d'exploiter ou non les arbres endommagés dépend du risque sanitaire local, de la localisation par rapport à une desserte forestière et du gain potentiel réalisable pour le propriétaire de la forêt. Les arbres isolés et cassés resteront probablement en forêt. Par contre, les bois déracinés conservent leurs qualités technologiques et pourront être mis sur le marché. L'exploitation du bois étant en cours dans les forêts jurassiennes, le bois de la tempête pourra être intégré aux volumes mis sur le marché par les propriétaires.

Aucun programme

Le propriétaire forestier assume les risques et les frais lors d'un tel événement. Aucun programme spécifique de soutien fédéral ou cantonal n'est prévu. Le soutien financier de l'Etat reste ciblé sur les mesures de prévention des dégâts aux forêts restantes (éviter les proliférations de bostryches dans les forêts résineuses) et dans les aides à la reconstitution de jeunes forêts.

Pour le public, la prudence reste de mise lors de visites en forêt durant ces prochaines semaines, en particulier dans les zones plus touchées. Pour les propriétaires de forêt et compte tenu du fait que les arbres cassés ou tombés sont toujours très dangereux à débiter, il est recommandé de mandater des entreprises spécialisées pour effectuer ces travaux. L'instance de contact pour toute question ou conseil est le garde forestier de triage.

(ap)