Tempête

16 décembre 2011 09:36; Act: 17.12.2011 16:38 Print

Joachim a fait de nombreux dégâts

Arbres sur les voies de chemin de fer, lignes interrompues, toitures envolées... Plusieurs blessés sont à signaler.

Voir le diaporama en grand »
Dans la commune de Lucens, un arbre est tombé sur une façade. A Renens (VD) Les éléments sont déchaînés à Neuchâtel. Vagues à Ouchy, à Lausanne. A Lausanne, un arbre victime du vent. A Bâle, le sapin de Noël n'a pas résisté aux vents puissants. A Pratteln (Bâle-campagne), les dégâts sont impressionnants. Un train a déraillé entre Tramelan (BE) et Tavannes. A Delémont la façade d'une entreprise a cédé. A Perroy (VD) A Thoune (BE) A 10h vendredi matin, Météosuisse indiquait sur son site internet un danger marqué voire un très fort danger pour l'ensemble du territoire avec une exception toutefois pour le Tessin (danger limité). A Muttenz (BL) A Muttenz (BL) Le 15 décembre, plusieurs lecteurs reporters ont observé la formation de nuages inhabituels au-dessus de la Suisse. Ce phénomène est appelé Mammatus; il s'agit de la formation de poches circulaires à la base des nuages. Le ciel prend alors une teinte bleu-gris. Le Mammatus est souvent associé à des orages. Le phénomène a pu être observé en Suisse, comme ici à Emmen... ...Ou à Ballwil. Ces nuages pourraient constituer le premier indice de l'arrivée de la tempête qui frappe actuellement la France et la Suisse, «Joachim». Sous l'effet du vent, un arbre s'est fait déraciner à Reinach (BL). A Liestal, un échafaudage est tombé sur des voitures. La Morges déborde. Montreux Tour-de-Peilz (VD) Tour-de-Peilz (VD) Tour-de-Peilz (VD) Tour-de-Peilz (VD) Montreux Bâle-campagne. Lac Léman Lac Léman Lac Léman Lac Léman Estavayer-le-Lac La Tine, près de Château-D'Oex (VD)

Sur ce sujet
Une faute?

Le Jura et le Jura bernois ont été sévèrement frappés vendredi par la tempête Joachim qui a fait plusieurs blessés. Un train des CJ a déraillé entre Tavannes (BE) et Tramelan (BE) après avoir percuté un sapin. Dans le Jura, de nombreux immeubles ont été endommagés.

Deux passagers, ainsi que le mécanicien du train ont été légèrement blessées lors du déraillement de la rame des Chemins de fer du Jura (CJ) survenu vers 06h25. Elles ont été admises à l'hôpital pour des contrôles. Le mécanicien a pu quitter l'établissement.

Une douzaine de passagers

Les autres passagers ont été secoués sous la violence du choc mais sont indemnes. Une cellule d'accueil a été mise en place à la gare de Tramelan. Douze passagers étaient à bord du train qui circulait à 70 km/h lorsqu'il a percuté un sapin tombé sur la voie ferrée.

Malgré un freinage d'urgence, une partie du convoi est sortie des rails. La locomotive, comprenant un compartiment pour passagers a glissé en contrebas dans la forêt. Selon le Service d'enquête sur les accidents des transports publics du Département fédéral des transports (DETEC), le train circulait avec une vitesse correcte.

Le tronçon ferroviaire entre Tramelan et Tavannes pourrait rester fermée jusqu'à mercredi, a indiqué à l'ats Frank Maillard, responsable du marketing aux CJ.

Moutier isolée

D'autres liaisons ferroviaires ont été fortement perturbées par la tempête dans le Jura bernois. La ligne entre Sonceboz et Moutier a été interrompue durant plusieurs heures après qu'un arbre est tombé peu après 10h30 sur les voies CFF entre Court et Moutier. Le trafic a pu être rétabli en fin d'après-midi. Un autre tronçon sur la ligne La Chaux-de-Fonds - Bienne a été interrompu en début de soirée, mais cette fois en raison d'inondations.

La chute d'un arbre est également à l'origine d'une interruption du trafic ferroviaire entre Moutier et Gänsbrunnen (SO) sur la ligne Moutier-Soleure. Le trafic a également été perturbé sur l'A16 à la hauteur du contournement de Moutier.

A Champoz, un automobiliste a été blessé par la chute d'un arbre et a dû être transporté à l'hôpital. La police bernoise a rencensé 138 appels en raison de la tempête. La plupart proviennent de la région biennoise et du Jura bernois. Le funiculaire Bienne-Evilard a été interrompu durant plusieurs heures après une chute d'arbre.

Toits arrachés dans le Jura

La tempête a aussi provoqué d'importants dégâts dans le canton du Jura, où de nombreux immeubles ont été endommagés par les rafales. Ainsi, à Courrendlin un immeuble d'habitation de plusieurs étages a dû être évacué en raison des risques d'effondrement, la toiture s'étant envolée, a annoncé la police cantonale jurassienne.

Une vingtaine de locataires ont dû être évacués dans l'urgence par les agents pour être recueillis provisoirement dans une salle de gymnastique de ce village situé près de Delémont. Des dégâts ont également été signalés dans le Val-Terbi.

A Porrentruy, la patinoire a souffert de la tempête. Des plaques en plexiglas se sont détachées des parois latérales, a indiqué à l'ats Michel Rotunno, des travaux publics de la ville. La structure de la patinoire n'est toutefois pas menacée.

Dans le Jura, le bilan fait état d'une personne légèrement blessée par la chute d'une tuile à Porrentruy, indique la police cantonale jurassienne qui lance un nouvel avis de prudence.

Privés d'électricités

La tempête Joachim a également provoqué des coupures de courant dans plusieurs régions, ont annoncé les Forces motrices bernoises (FMB). Le Jura ainsi que le Jura bernois ont été particulièrement touchés. Des communes près du lac de Bienne ont aussi été affectées.

Au total, ce sont plus de 7000 clients des FMB qui ont été privés de courant au même moment. Le groupe d'électricité poursuit ses efforts pour rétablir rapidement le courant.

Des rafales de plus de 170 km/h ont été mesurées vendredi sur le Chasseral (BE), à 1600 mètres d'altitude. En plaine, on a mesuré jusqu'à 121 km/h à Fahy, en Ajoie.

Une grue s'écrase sur une maison familiale

Une grue de chantier a été déstabilisée vendredi soir au centre de Diesbach (GL) sous les rafales de la tempête Joachim. Le mât principal a fini par plier et le bras de l'engin s'est écrasé sur une maison familiale. Personne n'a été blessé.

Le toit et la façade de la maison ont subi des dommages importants, a indiqué samedi la police cantonale glaronaise. Le montant des dégâts n'a pas encore été établi. La rue principale a dû être fermée durant une heure et demie.

La tempête a également frappé dans d'autres endroits du canton. A Bilten, elle a emporté un WC mobile qui a éraflé une voiture qui circulait. Le dommage est là minime, selon la police.

(ats)