Suisse

09 juillet 2018 11:40; Act: 09.07.2018 13:39 Print

Kosovars arnaqués par une compagnie aérienne fictive

Une famille avait réservé 11 billets à Germany Airlines pour voler au Kosovo depuis Bâle. Hic: cette compagnie aérienne n'existe pas.

storybild

Le site existe toujours, et continue d'offir des vols Bâle-Pristina. Mais tout cela ne serait que du vent.

Une faute?

Les vacances d'été d'une famille kosovare installée en Suisse auront un goût amer cet été. En effet, la tribu, souhaitant rendre visite à ses proches, près de la capitale du Kosovo, Pristina, cherche des vols bon marché en partance de Bâle. Et trouve son bonheur auprès de la compagnie Germany Airlines. Elle achète donc 11 billets auprès de celle-ci pour la somme de 3590 francs.

La famille se réjouit et attend ses billets avec impatience. Mais elle déchante très vite, raconte le Blick lundi. Car elle tombe peu après sur une mise en garde sur internet contre la compagnie. selon l'avertissement, Germany Ailines arnaque systématiquement les Kosovars sur le vol Bâle-Pristina.

Pire encore, selon Urs Egger Holder, responsable des médias de l'Office fédéral de l'aviation civile (OFAC): cette compagnie aérienne n'existe tout simplement pas. «Par conséquent, il n'y a pas de vols», affirme-t-il. Il explique en outre que l'OFAC a déjà reçu plusieurs annonces sur cette compagnie douteuse.

Fraude

Un avocat interrogé par le journal confirme qu'il s'agit bel et bien d'un cas de fraude. «La compagnie aérienne incriminée présente un site conçu par des professionnels et qui peut tromper le client», estime-t-il. Effectivement, après avoir consulté le site, impossible de se rendre compte qu'il s'agit là d'une compagnie fictive.

Qui donc se cache derrière Germany Airlines? Selon le Blick, les pistes conduisent en Allemagne chez un propriétaire et père de famille, Metehan M. Interrogé, il n'a pas voulu répondre aux questions. Le journal a tenté en outre d'appeler le numéro suisse figurant sur le site. Mais celui-ci aurait été désactivé. Quant au numéro allemand, des employés répondent que la compagnie ne trompe personne, n'offre pas de vols et n'a pas de site web! En outre, personne ne connait Metehan M.

Du côté de la Suisse, les choses bougent: la centrale de réclamation suisse s'est saisie du cas et a porté plainte contre Germany Airlines auprès de l'Office fédéral de la police, fedpol.

Reste à savoir si la famille kosovare pourra récupérer son argent. En attendant, elle a puisé dans ses dernières économies pour se rendre quand même à Pristina.

(cht/nxp)