Canton de Vaud

05 octobre 2016 16:26; Act: 05.10.2016 16:36 Print

L'«Hôtel de Ville» de Crissier garde ses 3 étoiles

L'établissement touché par la mort de son chef, Benoît Violier en janvier 2016, reste au firmament de la gastronomie selon le nouveau classement du guide Michelin.

Voir le diaporama en grand »
10.02 Franck Giovannini succède à Benoît Violier, dont il était le second, à la tête de la brigade. Fredy Girardet, chef suisse. (Vendredi 5 février 2016) Daniel Brélaz, syndic de Lausanne. (Vendredi 5 février 2016) Le chef français Joël Robuchon et le chef suisse Fredy Girardet (à dr.), également présents à la cérémonie. (Vendredi 5 février 2016) Pierre Keller, ancien directeur de l'Ecole cantonale d'art de Lausanne (Ecal), président de l'Office des vins vaudois . (Vendredi 5 février 2016) Les deux conseillères d'Etat du canton de Vaud Nuria Gorrite et Jacqueline de Quattro (à dr.) à leur arrivée à la cathédrale de Lausanne. (Vendredi 5 février 2016) Les conseillers d'Etat du canton de Vaud Anne-Catherine Lyon et Pierre-Yves Maillard (à dr.) à leur arrivée à la cathédrale de Lausanne. (Vendredi 5 février 2016) L'ancien joueur de Tennis Jakob Hlasek, également présent pour les obsèques de Benoît Violier. Les chefs français Anne-Sophie Pic et Marc Veyrat (à dr.) à leur arrivée à la cathédrale de Lausanne. (Vendredi 5 février 2016) Le skieur suisse Didier Cuche à son arrivée à la cathédrale de Lausanne. (Vendredi 5 février 2016) Le directeur sportif du LHC, Jan Alston, à son arrivée à la cathédrale de Lausanne. (Vendredi 5 février 2016) Le président du FC Lausanne, Alain Joseph, a également voulu saluer une dernière fois le chef Benoît Violier. (Vendredi 5 février 2016) Le dessinateur suisse Raymond Burki a salué une dernière fois Benoît Violier. (Vendredi 5 février 2016) Une image prise pendant les obsèques du chef Benoît Violier. (Vendredi 5 février 2016) Grande affluence à la cathédrale de Lausanne pour les obsèques du chef Benoît Violier. (Vendredi 5 février 2016) Un portrait du célèbre cuisinier décédé Benoit Violier est visible lors d'une minute de silence, pendant la finale de la Coupe de Suisse, entre Lausanne HC (LHC) et Zurich Lions (ZSC). (Mercredi 3 février 2016) Interviewé par le quotidien «Libération» dans son Restaurant de L'Hôtel de Ville à Crissier, Benoît Violier, trois jours avant sa mort, se montrait satisfait de sa vie et faisait état de projets. Des bouquets de fleurs ont été déposés au pied du Restaurant de l'Hôtel de Ville à Crissier (VD). (Lundi 1er février 2016) Benoît Violier est décédé à l'âge de 44 ans. Son corps sans vie a été retrouvé par la police, selon laquelle «l'intéressé aurait mis fin à ses jours». (Dimanche 31 janvier 2016) Des bouquets de fleurs ont été déposés au pied du Restaurant de l'Hôtel de Ville à Crissier (VD). (Lundi 1er février 2016) Hommage rendu au pied de l'Hôtel de Ville à Crissier (VD). (Lundi 1er février 2016) En décembre, son restaurant trois étoiles de Crissier s'était vu décerner le titre de Meilleur restaurant du monde selon «La Liste», qui dresse le palmarès de mille tables d'exception. (17 décembre 2015) «C'est fabuleux, c'est exceptionnel pour nous. Ce classement va stimuler encore plus l'équipe», s'était réjoui Benoît Violier à la mi-décembre. A la mi-novembre, l'édition suisse du Guide Michelin 2016 avait confirmé les trois étoiles de l'Hôtel de Ville, que Benoît Violier avait repris avec sa femme Brigitte en 2012. Benoît Violier avait été désigné cuisinier de l'année 2013 par le Gault&Millau Suisse. Passé chez Joël Robuchon (à gauche sur la photo) à Paris, ce meilleur ouvrier de France avait succédé à Crissier à Fredy Girardet puis à Philippe Rochat, mort en juillet dernier après un malaise à vélo. Benoît Violier avait été particulièrement affecté par la mort de son ami et mentor Philippe Rochat (11 juillet 2015) Benoît Violier avait été désigné cuisinier de l'année 2013 par le Gault&Millau Suisse. Philippe Rochat avait cédé sa place à Benoît Violier à la tête du restaurant de l'Hôtel de Ville de Crissier en 2012. (31 mars 2012) Les cuisiniers Philippe Rochat (droite) et Benoît Violier avaient été intronisés membres de l'Ordre International des disciples d'Auguste Escoffier en 2007 à Zurich (7 mai 2007) Le président Jacques Chirac avait remis à Benoît Violier la médaille d'or de Meilleur ouvrier de France (MOF) lors d'une cérémonie à l'Elysée, le 13 mars 2001.

Sur ce sujet
Une faute?

La Suisse reste le pays avec le plus grand nombre de restaurants étoilés par habitant en Europe: 117 établissements ont reçu au moins une étoile. L'Hôtel de Ville de Crissier (VD) garde ses trois étoiles.

La Suisse progresse ainsi de plus de 20% en cinq ans. Cela «confirme le niveau élevé et la diversité extraordinaire qui règnent dans la gastronomie entre Genève et St-Gall, Bâle et Lugano», a relevé Michael Ellis, directeur international des Guides Michelin, mercredi dans un communiqué.

Dans l'édition 2017 du célèbre guide, les adresses 3 étoiles restent au nombre de trois. Sous la houlette du nouveau chef Franck Giovannini, le Restaurant de l'Hôtel de Ville à Crissier a pu maintenir la note la plus haute. M. Giovannini était le second du cuisinier franco-suisse Benoît Violier, qui s'est donné la mort le 31 janvier 2016.

Bâle et Grisons

Le Schauenstein à Fürstenau (GR) et le Cheval Blanc by Peter Knogl, dans l'hôtel Les Trois Rois de Bâle, ont eux aussi obtenu la mention maximale. Seuls 100 établissements de par le monde sont dotés de trois étoiles, souligne le communiqué.

Le dernier guide de la gastronomie recense 19 tables avec deux étoiles. Trois figurent parmi les nouveaux arrivants: l'After Seven de Zermatt (VS), le Silver de Vals (GR) et l'Ecco de Zurich.

On dénombre 95 restaurants une étoile, dont 12 obtiennent cette distinction pour la première fois, dont le Tsé Fung à Genève, qui propose une cuisine chinoise, Le Petit Manoir à Morges (VD), La Maison du Village à Saint Aubin-Sauges (NE) et Le Jardin des Alpes à Villars-sur-Ollon (VD).

Nouveau record

Le Guide Michelin 2017 enregistre un nouveau record grâce aux 139 restaurants distingués par un «Bib Gourmand», soit 20 adresses de plus que dans l'édition précédente. Il s'agit d'établissements qui proposent des repas soigneusement préparés à un excellent rapport qualité-prix. Ces maisons servent un menu à trois plats au prix de 70 francs maximum.

L'édition 2017 du Michelin sera disponible à la vente dès vendredi. Elle recommande au total 954 restaurants et 545 hôtels dans toutes les catégories de prix.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Olivier Martinez le 05.10.2016 17:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo et plein succès !!

    Bravo à toute cette brillante équipe c est une super nouvelle quelle belle maison !

  • janine moille le 05.10.2016 17:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo et continuez!

    Félicitations à cet établissement qui malgré le décès de leur ancien chef a su conserver une excellente cuisine.

  • jani le 05.10.2016 17:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une table à découvrir

    Bravo!

Les derniers commentaires

  • anacridtidodinos le 06.10.2016 11:03 Report dénoncer ce commentaire

    Il est bo mon Moléson quai dont

    j évite ces restos a étoiles peu sympas je préfère le rural local traditionel a Chypre Gréce a l est au sud partout, en Suisse aussi, métairie etc !

  • 3 gros le 06.10.2016 10:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ***

    Il a fait son apprentissage en Valais , pays des étoiles

  • Alain Coffe le 06.10.2016 07:48 Report dénoncer ce commentaire

    Super

    Toutes mes félicitations Franck, un grand bravo et courage. Je suis de tout coeur avec toi.!

  • satan le 05.10.2016 23:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    nouvel ordre mondial

    restaurant d'iluminatis

    • gagamaster le 06.10.2016 01:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @satan

      développer...

  • JEAN DE MONTÉLO le 05.10.2016 23:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo

    Habitant en France j'ai souvent l'occasion de manger à de bonnes tables, mais.....croyez-moi lorsque je viens trouver ma famille en Suisse je ne manque pas l'occasion de me faire un bon resto et ce n'est pas ce qui manque chez vous, il suffit de bien chercher et même (surtout) dans des petits villages. Un vrai plaisir. Alors toutes mes félicitations pour avoir su garder ces étoiles, un mot que mérite ce magnifique restaurant

    • Philippe Bocion le 06.10.2016 03:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @JEAN DE MONTÉLO

      bravo pour votre modestie ! ca nous change des coqs