Suisse

18 février 2019 11:13; Act: 18.02.2019 14:15 Print

L'EPFL veut analyser notre alimentation

L'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne cherche des volontaires afin de comprendre comment notre glycémie fluctue en fonction de ce que nous consommons.

storybild

Le projet sera coordonné numériquement, indique la Haute Ecole. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Avec Food and You, l'EPFL lance un programme de recherche sur la nutrition personnalisée. Elle a besoin d'une cohorte de volontaires digitaux qui pourront réaliser mesures et prélèvements, indique lundi la Haute Ecole.

Qu'une alimentation soit saine ou pas, cela dépend en partie de chacun, de sa physiologie et de son activité. Sur ce constat, des chercheurs ont concocté Food and You, une étude qui veut montrer que les réponses glycémiques après un même repas varient «énormément d'un individu à l'autre».

Le projet sera coordonné numériquement, explique l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) dans sa communication. Donc: pas d'entretien individuel ou de rendez-vous médicaux, tout ou presque passe par le site web (www.foodandyou.ch), courriel ou sms. Le matériel nécessaire sera envoyé par la poste.

Pour mener à bien l'étude, un millier de participants sont nécessaires par année. Ils devront pleinement jouer le jeu pendant 14 jours: il faudra qu'ils répertorient leur prise alimentaire quotidienne, leur activité physique, leur sommeil ainsi que leur taux de glucose.

Les volontaires auront pour tâche en outre de collecter et d'envoyer un échantillon de selles. Sans oublier de répondre en ligne à des questionnaires anthropométriques, démographiques et de santé.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • seb le 18.02.2019 11:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    déjà au courant des résultats

    ont le sais qu'ont mange de la m venu de grand supermarchés pas besoin de faire d'analyse !!!

  • Manu le 18.02.2019 12:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Lobby de Nestlé ?

    Est ce Nestlé qui est derrière cette grande étude qui annoncera les excellents résultats de l'allimentation des suisses ?

  • Stopabus le 18.02.2019 13:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Au frais de la princesse

    ....pour répondre aux besoins de lobbyistes de l alimentation ?

Les derniers commentaires

  • Muse muse nos impôts le 18.02.2019 21:46 Report dénoncer ce commentaire

    Saturation

    Quils se debrouillent à linterne et nous foutent la paix

  • scandale le 18.02.2019 20:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ras-le-bol

    Trouver des sujets bidons pour occuper les frontaliers et autres étrangers qui règnent en masse dans notre EPF payée par les contribuables suisses

  • Dids le 18.02.2019 18:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et bien résumons

    Huile de palme, pesticides, sucre à gogo. voilà l'enquête est terminée et je ne suis pas ingénieur.

    • toto le 18.02.2019 20:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Dids

      vous oubliez le sel...:-)

  • Arlette le 18.02.2019 15:40 Report dénoncer ce commentaire

    Les Industriels en cause

    Il ferait mieux de surveiller les industriels et de les obliger à supprimer le sucre et le sel dans leurs aliments

  • Anastasia le 18.02.2019 14:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout se paye..

    Analysez mon porte monnaie vous verrez comment je mange..