Suisse

29 juillet 2014 11:24; Act: 29.07.2014 11:30 Print

L'OFEV a lancé un danger de crue

Les pluies abondantes qui sont tombées dans la nuit de lundi à mardi ont gonflé les cours d'eau et rempli les lacs.

Voir le diaporama en grand »
29.07 Les sapeurs-pompiers ont renforcé les mesures de protection en ville de Berne, dans les quartiers longeant l'Aar, dans la perspective de nouvelles précipitations. 28.07 Le mois de juillet n'est pas encore terminé et pourtant ce millésime 2014 aura battu de nombreux records au niveau de la pluviométrie. 28.07 Les abondantes précipitations de lundi ne sont pas restées sans conséquence. Des inondations et des glissements de terrain se sont produits en Suisse centrale et orientale. Les dangers restaient très localisés en Valais. 28.07 Les pluies ont également gonflé les cours d'eau et rempli les lacs. L'Office fédéral de l'environnement (OFEV) a lancé une alerte de danger limité pour les cours d'eau situés notamment en Suisse alémanique. Localement, le Tessin est aussi touché. 28.07.2014 Des pompiers aident à déblayer une route de Zaeziwil, dans l'Emmental (BE), très touché par les fortes précipitations. 26.07 L'Emmental (BE) est restée samedi la région de Suisse où les conséquences des intempéries qui sévissent depuis plusieurs jours en Suisse sont les plus inquiétantes. Avec plusieurs cours d'eau qui ont à nouveau débordé et de nouvelles précipitations attendues, la situation demeure tendue mais sous contrôle. Les dégâts restent pour l'heure contenus, vu l'ampleur des intempéries qui n'arrivent que tous les 300 ans statistiquement. Depuis jeudi , les forces d'intervention de l'Emmental ont effectué une septantaine d'opérations de déblaiements. Les secouristes et autres victimes des inondations sont à bout de force. 25.07 Les travaux de déblayage se poursuivaient vendredi dans l'Emmental après les inondations de la veille. Un adolescent est par ailleurs porté disparu dans une rivière près de Thoune (BE). Une des priorités est de retirer les gravats du lit de la rivière Emme pour éviter de nouvelles crues en cas de fortes pluies. Dans la région de Schangnau (BE), l'armée construira deux ponts de secours pour remplacer les deux en bois emportés par les eaux. De leur côté, les habitants continuaient à nettoyer leurs maisons et leurs fermes. Ils ont tous décidé de rester chez eux plutôt que d'être évacués. La rivière Emme, ainsi que le ruisseau qui arrose la municipalité de Schangnau (BE) sont sortis de leur lit jeudi. Les routes sont coupées et un pont a été emporté. Des arbres sont emportés par les flots.

Une faute?

L'Office fédéral de l'environnement (OFEV) a lancé une alerte de danger limité pour les cours d'eau situés notamment en Suisse alémanique. Localement, le Tessin est aussi touché. L'OFEV a averti les autorités cantonales pour l'Aar près de Brugg (AG), la Reuss vers Mellingen (AG), le Rhin à Bâle, le Rhône à Brigue (VS). A titre d'exemple, il s'attendait à un débit du Rhin atteignant 2500 à 3000 mètres cubes/seconde à la mi-journée. Le seuil limite du fleuve est de 2550 mètres cubes/seconde, a indiqué Silvia Morf, hydrologue à l'OFEV.

En revanche pour le Rhône, le danger semblait derrière, puisque le niveau d'eau a déjà dépassé durant les dernières 24 heures sa limite de 250 mètres cubes/seconde et qu'il baisse à nouveau.

L'alerte a également été lancée pour les lacs de Bienne, Constance, Brienz, Thoune et le lac des Quatre Cantons. Le danger n'est pas encore passé dans ces régions, a précisé la responsable, les niveaux étant influencés par l'arrivée des rivières gonflées de pluies. L'OFEV devait actualiser ses prévisions à l'attention des autorités cantonales vers 12h00.

Localement rares

Cette nuit, la plupart des rivières ont atteint un niveau de danger 2, soit un danger de crue limité, précise Mme Morf. Ce sont des débits qui reviennent statistiquement tous les deux ans, précise-t-elle.

Plus localement, de petits à moyens cours d'eau comme la Kander (BE), la Gürbe (BE), la Luthern (LU) et le Wigger (LU), ont atteint des débits qui statistiquement arrivent tous les dix ans.

Pour les prévisions de ces jours prochains, la division hydrologie de l'OFEV s'attend à une accalmie pour le 1er août et un retour des précipitations le week-end prochain.

(ats)