Indonésie

21 février 2019 11:51; Act: 21.02.2019 11:58 Print

L'ONU appelle à des investigations

De nombreux cas présumés d'arrestations arbitraires et d'abus contre une partie de la population ont été observés en Indonésie, selon l'ONU.

storybild

La police indonésienne est notamment critiquée pour des abus de pouvoir. (Photo: Keystone/Photo d'illustration)

Une faute?

Le rapporteur spécial de l'ONU contre la torture, le Zurichois Nils Melzer, dénonce les violences et le racisme des forces de sécurité indonésiennes dans les régions de Papouasie-occidentale et de Papouasie. Avec quatre de ses collègues, il demande des investigations.

De nombreux cas présumés d'exécutions, d'arrestations arbitraires et d'abus contre une partie de la population ont été observés, ont affirmé jeudi ces spécialistes à Genève. Ils dénoncent des actions «qui peuvent équivaloir à de la torture».

Impunité épinglée

Aussi bien la police que les militaires sont en cause. Des défenseurs des droits de l'homme ont également été victimes de ces actes. Les spécialistes déplorent «une discrimination et un racisme bien établis».

Ils appellent le gouvernement à faire en sorte que des recours excessifs à la force soient évités et que les responsables soient poursuivis. Ils s'en prennent à l'impunité dans ces zones.

(nxp/ats)