Suisse

27 juillet 2014 08:20; Act: 27.07.2014 10:30 Print

L'UDC étudie une nouvelle initiative sur l'asile

Environ quinze mois avant les prochaines élections fédérales, l'UDC lorgne une nouvelle initiative restreignant l'asile.

Une faute?

Les requérants en provenance de pays sûrs ne devraient plus obtenir l'asile en Suisse, souligne Adrian Amstutz, chef du groupe parlementaire UDC, interviewé par la «SonntagsZeitung». «Les requérants qui craignent vraiment pour leur vie feront, et à juste titre, des demandes dans le pays sûr le plus proche» de leur pays d'origine, pour pouvoir rapidement y retourner une fois la menace passée, explique le conseiller national dans le journal alémanique.

Ceux dont la vie et l'intégrité physique sont menacées n'attendent pas d'être en Suisse pour déposer leur demande d'asile, estime le Bernois. Conséquence: les réfugiés arrivant en Suisse par voie terrestre ne pourraient plus demander un permis de séjour.

Seuls ceux arrivant par avion pourraient accéder aux procédures d'asile classiques, soit «très peu». Ainsi, les personnes en provenance d'Italie ne devraient par exemple plus pouvoir obtenir l'asile, ajoute-t-il.

Cette limitation de l'asile «a aussi pour but de combattre l'innommable traite d'êtres humains», assure Adrian Amstutz. Le conseiller national salue en passant l'aide de l'ONU dans les pays stables voisins de ceux en conflit, «au service des pauvres et non pas de ceux qui ont les moyens de payer grassement des passeurs».

A ses yeux, la Suisse devrait d'ailleurs plutôt renforcer son aide aux pays qui accueillent les réfugiés, plutôt que d'ouvrir grande ses portes.

Centres contrôlés

Autre proposition de l'UDC qui pourrait faire l'objet d'une initiative: les requérants ralliant la Suisse depuis des pays sûrs devraient être hébergés dans «des centres contrôlés». Quant à «ceux qui ne se plient pas aux lois suisses, ils seraient placés dans des centres fermés», ajoute M. Amstutz.

Depuis les réformes sur l'asile entreprises par la ministre de justice et police Simonetta Sommaruga - notamment l'accélération de la procédure d'obtention de l'asile - le nombre de demandes a baissé de plus d'un quart l'année dernière, à 21'000.

Considérer un chiffre aussi élevé comme un succès est de la flagornerie, tranche le politicien UDC. Quand Christoph Blocher, actuel vice-président du parti, était ministre de la justice, ce nombre s'élevait à moins de 11'000, s'enorgueille Adrian Amstutz.

Selon lui, Simonetta Sommaruga n'est pas assez efficace. Ceux à qui les autorités ont refusé l'asile devraient être renvoyés. La conseillère fédérale devrait en outre réclamer à la Grèce et à l'Italie qu'elles remplissent leurs obligations, soit reprendre les personnes déjà enregistrées dans leur pays.

(ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Charles Martel le 27.07.2014 11:42 Report dénoncer ce commentaire

    Facile

    Quand les européens se décideront à traiter le problème de la même façon que les australiens, ça ira tout seul. Pour rappel, les australiens interceptent les bateaux en mer et leur font faire demi-tour. Tout simplement.

  • Atch' le 27.07.2014 14:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c est le minimum !!!!!

    j estime que c est le minimum pour les etrangers qui viennent vivre en suisse de se plier a NOS lois !!! Ensuite ceux qui ne respectent pas c est loin ! retour dans leurs pays... la Suisse est ouverte a beaucoup de chose mais les citoyens en ont gentillement ras le bol de ses etrangers qui ne respectent rien et ce croyent tout permis ! je ne mets pas tout le monde dans le meme panier ! j ai un bon nombre d amis etrangers qui bossent et trime comme nous et qui eux respectent nos lois ...

  • Paon le 27.07.2014 14:26 Report dénoncer ce commentaire

    une de plus

    qu'une telle initiative passe ou pas, assigner le département "asile" à un socialiste mou du poignet c'est la garantie de se faire bai....cotter vigoureusement tout en devant dire merci après.

Les derniers commentaires

  • La Fouine le 28.07.2014 18:59 Report dénoncer ce commentaire

    Marre des réfugiés super glu.

    Il faut revenir aux fondamentaux. Si l'Europe est parvenue à ce qu'elle est aujourd'hui c'est dans la sueur et dans le sang de ses citoyens. Tous ces (pseudo) réfugiés qui nous arrivent par milliers n'ont fait aucun effort ni eux ni leurs ancêtres pour sortir de la situation dans laquelle ils sont. Ces calimeros préfèrent aller se servir chez ceux qui ont gagné durement leur croissance et leur imposer leurs coutumes et leur façon de vivre que de suer chez eux, c'est bien plus facile. Je rappelle que l'asile dans le temps était PROVISOIRE dès le danger passé c'était DEHORS.

  • Nicolas. le 27.07.2014 17:39 Report dénoncer ce commentaire

    Sentiment patriotique

    Il suffirait que certains étrangers en Suisse soient un peu fier de ce pays et qu'ils le revendiquent. Regardez aux USA ou même en France les personnes d'origines étrangères sont fières du pays, ils s'engagent même dans l'armée pour défendre la nation ! Ici non, la plupart ont honte de se dire Suisse et ne respectent pas nos traditions. Si tu veux être Suisse, tu dois en accepter les devoirs et te comporter correctement !!! Sinon tu retournes dans ton pays ! C'est assez clair ou bien ? :-p

  • Un etranger suisse 23 ans le 27.07.2014 16:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tant que c est pas chez moi

    Ouvre la porte de ta maison et tu en prends trois par piece pendant trois mois et tu reviens commenter , je suis a ta disposition.

  • Gérard MENVUSA le 27.07.2014 16:18 Report dénoncer ce commentaire

    STOP A L'INVASION

    A la base, le droit d'asile est normal. Le but du réfugié et de fuir la guerre ou un danger. Si ce danger n'existe pas dans le pays d'à côté, c'est à lui de s'occuper de ce réfugier. Malheureusement, actuellement les réfugiés cherchent les pays les plus naïfs, là où ils auront le plus d'aide. Stop à cette invasion! Vive l'UDC

  • tom le 27.07.2014 16:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    vive la Suisse

    Parfait !! un peu d'ordre n'a jamais tué personne. ..