Saint-Gall

14 janvier 2020 19:17; Act: 14.01.2020 19:24 Print

L'UDC exclut un candidat «raciste» de ses rangs

Le parti agrarien a exclu de sa formation un sympathisant de la cause nazie, qui s'est porté candidat au parlement saint-gallois.

storybild

Marcel Toeltl. (Photo: dr)

Une faute?

L'UDC exclut un candidat au parlement st-gallois suite à la révélation de ses sympathies nazies. Agé de 58 ans, Marcel Toelt a porté atteinte aux intérêts du parti, estime le parti de droite conservatrice.

Récemment, le candidat «a communiqué à plusieurs reprises et sans l'accord de la section de son district ou directeur de la campagne électorale», invoque l'UDC du district du Rheintal qui a rendu publique sa décision mardi. Cette dernière estime dès lors n'avoir eu aucune alternative à l'exclusion du principal intéressé.

Le délai de dépôt des listes pour les élections cantonales du 8 mars étant déjà échu, Marcel Toelt ne peut en revanche être rayé de la liste de l'UDC du Rheintal.

Dans un conflit sur fond d'accusations de racisme, le Tribunal fédéral (TF) avait rejeté, en 2017, un recours de Marcel Toelt. Les juges fédéraux avaient conclu que ce dernier pouvait être considéré comme un sympathisant de la cause nazie. Dans les médias sociaux, il a exposé sa manière de penser d'une manière susceptible d'être qualifiée de raciste, a souligné le TF.

(nxp/ats)