Loi révisée sur les armes

30 mars 2019 14:41; Act: 30.03.2019 15:30 Print

Selon l'UDC, il s'agit d'une «sottise bureaucratique»

L'UDC recommande de voter non à la révision de la loi sur les armes, sur laquelle le peuple se prononcera lors des votations fédérales du 19 mai prochain.

storybild

L'assemblée des délégués de l'UDC se tient en Thurgovie ce 30 mars 2019. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

La révision de la loi sur les armes a été refusée par 375 voix et 1 abstention samedi par les délégués du parti réunis à Amriswil (TG). Le conseiller national Jean-François Rime a déclaré devant les délégués que la révision, qui découle des nouvelles mesures anti-terroristes de l'Union européenne (UE), ratait sa cible. «Il ne s'agit pas d'une directive contre les criminels, mais contre les tireurs, les chasseurs et les collectionneurs.» Le Fribourgeois a qualifié ce projet de «sottise bureaucratique».

Jean-François Rime ne croit pas que la Suisse serait exclue des accords de Schengen si la modification échouait devant le peuple. «L'UE exclurait-elle réellement la Suisse du système d'information policier de Schengen pour tenter d'imposer une directive inutile? Bien sûr que non!» Il a ajouté que cette menace constituait un bon exemple des «conséquences négatives» de tels accords.

Durcissement

La nouvelle directive européenne doit rendre plus difficile l'accès aux armes susceptibles de faire beaucoup de victimes. La Suisse doit adapter sa législation si elle entend rester dans l'alliance des Etats Schengen et Dublin, ce qui présente des avantages pour la sécurité et pour le système d'asile notamment, selon le Conseil fédéral.

Le Parlement helvétique a adopté les modifications de la loi en 2018. Le texte prévoit notamment d'interdire les armes à feu semi-automatiques à épaule équipées d'un chargeur d'au moins 10 coups. Pour les armes de poing, l'interdiction vaudra dès 20 cartouches.

Un référendum a été lancé par les milieux du tir. Il s'agit de l'un des deux objets fédéraux qui seront soumis aux Suisses le 19 mai, avec la réforme fiscale et le financement de l'AVS (RFFA). Les autres partis gouvernementaux soutiennent la révision.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • James le 30.03.2019 16:40 Report dénoncer ce commentaire

    Marché noir VS Marché légal

    Parce que vous croyez que ces nouvelles règles vont embêter les criminels qui s'approvisionnent en arme de guerre sur le marché noir ?

  • Duvent le 30.03.2019 15:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L'UE est une prison pour ses membres !

    Vivement que l'on face partie de l'UE. Comme cela on décidera plus rien, on choisira plus rien. On suivra les décisions de l'UE comme de bons petits soldats. Et surtout on videra les coffres helvétiques pour amortir la dette colossale de l'UE.

  • Romain le 30.03.2019 16:26 Report dénoncer ce commentaire

    L'UE aboie la suisse s'aplatit

    Cette nouvelle législation est tellement stupide, inutile et indéfendable que les seuls arguments qu'ont les partisans à cette directive c'est: "l'UE va être méchante si on refuse". Si l'UE voulait interdire les pâtés en croûte les partisans aurait exactement les mêmes arguments : "l'UE dit quelque chose on baisse le yeux et on suit".

Les derniers commentaires

  • Quandbronne le 31.03.2019 16:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Braves Suisses, rendez-vous!

    La loi à approuver sera très utile à l'UE lorsqu'elle occupera la Suisse militairement. Elle saura qui et où chercher pour remplir ses cours martiales

  • Bastien le 31.03.2019 10:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dictature de l'UE

    Je suis resté en Suisse et suis devenu Suisse pour échapper àla dictature du commissariat européen qui dictent des lois, non votées, faite par des gens non-élu. L'Europe est un déni de démocratie, même si on n'aime pas les armes, il faut voter contre cette loi pour les armes. 2 états de l'union ne l'on pas adopté et ils n'ont pas été virés de l'Europe.

    • Trouve autrechose le 31.03.2019 15:04 Report dénoncer ce commentaire

      Facile

      Propagande udc

  • Mita le 31.03.2019 10:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Rétrogrades

    La vraie sottise, c'est de lier l'attachement viscéral aux armes au fait d'être un vrai Suisse. Une fois de plus, l'UDC démontre à quel point elle est rétrograde et elle a une vision passéiste des choses. Vivement la claque prévisible aux élections fédérales de l'automne... Quant aux chasseurs, tireurs et autres lobbyistes des armes, ouvrez les yeux : cette loi ne vous empêchera pas du tout de vous adonner à vos « sports ». Montrez-vous donc moins bêtes que l'UDC !

  • Hugo le 31.03.2019 09:51 Report dénoncer ce commentaire

    Pour un strict contrôle

    Une arme nest pas de la bureaucratie. Cest un objet qui peut tuer sil se trouve dans les mains de mauvaises personnes. Un strict contrôle est un minimum.

    • valentin kalitzine le 31.03.2019 15:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Hugo

      Et les mauvaises personnes ne déclarent jamais leurs armes car elles s'approvisionnent au marché noir, aux portes de Genève les braqueurs trouvent tout ce qu'ils veulent grâce aux "entrepreneurs" qui font la richesse de la diversité des cités françaises. bon dimanche à vous Hugo.

    • James Lalogik le 31.03.2019 16:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Hugo

      In couteau de cuisine aussi, ouvrons un registre des couteaux de cuisine et mettons au pilon les guides gastronomiques

    • Kilian Rubner le 03.04.2019 10:48 Report dénoncer ce commentaire

      Vous avez raison, allons plus loin

      Je recommande l'interdiction des camions. Entre de mauvaises mains, ça fait des morts.

  • E. Quivok le 31.03.2019 09:36 Report dénoncer ce commentaire

    Et si les armes ne sont pas une solution

    Une meilleure idée. Plus d'armes comme en Nouvelle Zélande. Mais il faut du courage pour ce battre pour la paix.

    • Pasterro le 31.03.2019 13:38 Report dénoncer ce commentaire

      Naïveté chérie

      Ah bon? Les armes ce sont évaporées apres le coup de stylo de Jacinda?! y a plutôt un problème de taille majeure car la police va devoir aller chercher les armes des citoyens....Des citoyens qui ne sont pas des terroristes!

    • Laurent T le 31.03.2019 13:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @E. Quivok

      Une arme en full auto coûte 50 euros avec deux chargeurs pleins dans la zone Schengen. L'EU sait très bien comment ces armes illégales arrivent dans le périmètre. L'angélisme c'est bien, mais désarmer les honnêtes citoyens, tireurs sportifs et collectionneurs, chasseurs n'aura pour effet que d'augmenter le marché noir, et les personnes mal intentionnées ne sentiront même pas une légère gêne.

    • valentin kalitzine le 31.03.2019 15:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @E. Quivok

      en Nouvelle-Zélande il n'est question que des armes automatiques tirant en rafale, essayez donc d'aller désarmer les maoris par exemple, bonne chance ! bon dimanche à vous.