Suisse

27 février 2019 16:15; Act: 13.03.2019 11:18 Print

L'UDC veut torpiller l'accord-cadre avec l'UE

A l'aide d'initiatives cantonales, le parti politique de droite veut combattre l'accord-cadre avec l'Union européenne, qu'il critique fortement.

storybild

Le président de l'UDC Albert Rösti lors d'une assemblée des délégués. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

L'UDC porte son combat contre l'accord-cadre institutionnel avec l'UE dans les cantons. Des parlementaires UDC des différents Grands Conseils veulent lancer des initiatives dans l'ensemble des cantons. Si la majorité d'un parlement dit oui, les Chambres fédérales devront traiter l'initiative cantonale.

Un texte modèle a déjà été déposé dans le canton de Zoug par le chef du groupe UDC Manuel Brandenberg. Le secrétariat général de l'UDC Suisse a confirmé mardi à Keystone-ATS l'information parue dans les publications du groupe Tamedia. Le Grand Conseil zougois devrait se prononcer le 7 mars.

Le texte de l'initiative cantonale explique que, selon l'UDC, l'accord-cadre implique une très grande perte de souveraineté pour la Suisse. L'accord aurait pour conséquence que les aides d'Etat seraient interdites ou fortement restreintes en Suisse.

Ce serait le cas pour la participation de l'Etat aux hôpitaux, fournisseurs d'énergie, assurances-bâtiment et banques cantonales. Ces dernières ne disposeraient plus de garanties d'Etat.

L'accord-cadre est actuellement le sujet politique numéro un et le Conseil fédéral se montre hésitant, explique l'UDC à Keystone-ATS. Selon le parti, l'accord mettrait fin à la démocratie directe et à la souveraineté de la Suisse.

Avec les initiatives cantonales, les parlementaires cantonaux devront se positionner par rapport à l'accord-cadre. L'UDC annonce qu'elle publiera des listes avec le nom des personnes ayant voté en faveur de l'accord.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • stop démagogie le 27.02.2019 16:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    publiez le texte svp

    Nos banques cantonales seront interdites ainsi que notre démocratie directe. C'est l'UE qui fixera le nombre de milliards de cohésion que la Suisse devra payer sans pouvoir s'y opposer. Publiez le texte, messieurs les journalistes, afin que l'on passe de la démagogie anti UDC à la réflexion personnelle

  • Pluche le 27.02.2019 17:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    "Plus de fermeté bravo"

    Très bien enfin une prise de position FERME Le" mi doux le tiède"et les" bricolages "ont assez duré maintenant...

  • Le Juri:.. le 27.02.2019 16:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Juridiquement pas compatible

    L'accord-cade est anticonstitutionnel car il remet en question la neutralité de la Suisse, s'ils sont appliqués par la Suisse! Donc ils ne sont pas valables !

Les derniers commentaires

  • Âne Onyme le 01.03.2019 14:33 Report dénoncer ce commentaire

    A bon....

    Génial. On ne va plus subventionner les banques cantonales. Messieurs les banquiers au boulot. On ne va plus subventionner les hôpitaux. Tous les hôpitaux du monde sont subventionnés sauf les privés. Mais ce sue veut l'udc c'est qu'il n'y a plus que des institutions privées hors prix. Etc...

  • Hélène le 01.03.2019 00:06 Report dénoncer ce commentaire

    Pour une fois..

    Je les soutiens. Gardons le contrôle de nos salaires.

    • Âne Onyme le 01.03.2019 14:27 Report dénoncer ce commentaire

      Contrôle

      C'est pas votre employeur qui décide selon les exportations directes ou indirectes aux pays qui nous entourent. Vous avez de la chance....

  • marcValais le 28.02.2019 18:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vive l EU

    Je suis fier d être le seul europhile de suisse

  • DATA le 28.02.2019 16:14 Report dénoncer ce commentaire

    Pouvoir décider !

    Si on désire continuer de pouvoir décider de notre avenir, empêcher l'accord cadre avec l'UE est nécessaire. Cela ne veut pas dire couper les relations, ne pas aimer les autres, ne pas vouloir commercer, ne pas vouloirs d'accord. Cela veut dire vouloir être traité d'adulte conscient et responsable apte à décider de choix voulu ou non et donc de décider au cas par cas des accords mutuellement bénéfiques.

    • Philippe Boehler le 28.02.2019 20:50 Report dénoncer ce commentaire

      Le Suisse est maître sur sa Terre

      juste

  • vélo 1 le 28.02.2019 11:02 Report dénoncer ce commentaire

    Ne vendons notre pays

    Ne vendons pas notre pays. nous avons déjà dit dans les urnes non à l'Europe. que la volonté du peuple Suisse soit respectée. c'est NON à L'UE et ce n'est plus une question de parti politique en général je vote à gauche, mais là c'est une votation qui engage tout le peuple Suisse , hors clivage politique. Alors je dis clairement Non à l'UE