Suisse

09 janvier 2016 10:49; Act: 09.01.2016 11:12 Print

L'Uni de Berne s'attaque aux «ghostwriters»

Le problème des auteurs fantômes agite les milieux universitaires. A Berne, on a décidé de réagir.

storybild

Une image de l'Université de Berne. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Après celle de Saint-Gall, l'Université de Berne s'attaque également aux prête-plumes: elle a porté plainte contre l'agence Acad Write, une des plus importantes à fournir des auteurs «fantômes» pour des travaux académiques.

L'alma mater bernoise espère ainsi mettre un terme à la pratique. Selon son secrétaire général, Christoph Pappa, il est extrêmement difficile d'identifier un travail académique acheté. Parfois, un professeur soupçonne un étudiant de ne pas avoir écrit lui-même son travail. «Il est toutefois presque impossible de le prouver, contrairement aux plagiats», explique Christophe Pappa.

Cette semaine, Acad Write a affirmé qu'au moins 200 travaux académiques ont été rédigés en 2015 par des «ghostwriters» en Suisse. Face au phénomène, l'Université de Saint-Gall a déposé une plainte l'an dernier.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • S. le 09.01.2016 13:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le goût de l'effort

    Apparemment la plupart des personnes laissant des commentaires n'ont elles-mêmes pas effectuer d'études supérieures! Avant de pouvoir rédiger son mémoire de Master par exemple, il faut tout d'abord avoir passé toute une série d'examens. Donc les capacités intellectuelles des étudiants ont été mises à l'épreuve bien avant la rédaction du dit travail (à part à la faculté des lettres bien entendu)! Après, qd on a fait plus de 4 ans d'études, c'est un non sens de prendre le risque de mettre en péril sa carrière pour quelques mois de travail. ABE à ceux qui seraient peut-être tenté

  • Feuer Frei le 09.01.2016 12:45 Report dénoncer ce commentaire

    honteux

    Plus facile de tricher à l'uni que pour un cfc de mécanique... Ça fait peur, après ils pourront accéder à de hauts postes et avoir de grandes responsabilités. Ces tricheur là devraient être traités comme des criminels. Et cela fait longtemps que cela existe, mon ex a fait rédiger son travail de diplôme par un compatriote en Russie il y a plus de 10 ans.

  • Alfred le 09.01.2016 12:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Baisse de niveau

    Le niveau scolaire est en baisse. Certains porteurs de maturité ne sont pas capables de mener à leur terme des études académiques. Ces travaux permettent à ces personnes de terminer leurs cursus avec succès. Ces Masters "au rabais" nuisent à la réputation des universités suisses et faussent les statistiques. Par contre ces statistiques plairont à la classe politique. "Tout va très bien Madame la Marquise"

Les derniers commentaires

  • a. mordan le 10.01.2016 09:36 Report dénoncer ce commentaire

    Degoût

    Rien dans la tête, mais la main au porte-monnaie rend honorable et ouvre les portes du succès auquel on n'a pas droit. C'est ça la nouvelle ligne de conduite des prochains diplômés qui devraient entrer dans des carrières à hautes responsabilités? Ca me retourne l'estomac!

  • Anton le 10.01.2016 08:58 Report dénoncer ce commentaire

    Fénéants

    Sa prétend être intelligent, c'est seulement des tricheurs et de grands fainéants. C'est beaucoup plus facile. Mais ils seront vite découvert dans le monde du travaille. Car incapable.

  • Icing le 09.01.2016 23:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Triste

    La je tombe des nues ! Lorsque l'on fait des études type uni , académie , le premier point important est l'enrichissement personnel ! L'acquisition du savoir et la joie de le développer au travers des travaux ,thèse . A quoi donc peut bien servir de le copier ou de l'acheter !!!!! Je comprend mieux maintenant l'arrivée sur le marché du travail des ces blancs becs incapables !

  • 2016 le 09.01.2016 18:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    1 ghostwiter pour 20min svp.

    20 minutes aurait bien besoins de ghostwiters. Ils font carrement des fautes d ortographe dans leur titre en une. Même le journal de Mickey ne fait pas de boulettes de ce genre. Heureusement que 20 min est gratuit car ça ne merite pas un salaire.

  • Petchorine le 09.01.2016 18:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Punition!

    Je me dis que si ces personnes mal intentionnées obtiennent leur diplôme, la vie se chargera de les punir! On récolte toujours ce que l'on sème!