Sion

18 avril 2017 17:54; Act: 18.04.2017 18:12 Print

L'affaire Cleusix continue de mobiliser le Valais

Le gouvernement valaisan a désigné un groupe de travail qui doit formuler des propositions pour améliorer sa gestion des crises après l'affaire Cleusix.

storybild

Photo d'illustration. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Le gouvernement cantonal a pris connaissance du rapport de la commission de gestion qui émet une série de recommandations. L'objectif est d'améliorer les législations existantes en cas de dysfonctionnement du personnel de l'Etat, communique mardi le gouvernement cantonal.

La commission de gestion admet que les décisions prises dans ce dossier ne peuvent pas être critiquées et qu'elles ont été les moins dommageables pour le canton. Mais elle déplore que la législation existante n'a pas permis au Conseil d'Etat de licencier l'ancien chef du service de l'enseignement.

Après une série de dysfonctionnement dans son service, Jean-Marie Cleusix avait été sanctionné d'un blâme au printemps 2015. Il avait quitté sa fonction un peu plus d'un an après pour reprendre un poste d'enseignant dans un collège du canton.

(nxp/ats)