Suisse

12 mai 2019 13:41; Act: 12.05.2019 15:57 Print

L'armée songe à saisir des autos privées, s'il y a crise

Une disposition qui autorise les militaires à réquisitionner les voitures privées pour le transport des troupes, en cas d'urgence, est à l'étude.

storybild

L'armée suisse ne dispose pas de suffisamment de véhicules pour transporter les troupes sur les lieux d'une crise. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

L'armée suisse pourrait à nouveau réquisitionner des véhicules civils en cas d'urgence car elle dispose de trop peu de camions. Le département de la Défense a confirmé à la SonntagsZeitung qu'elle étudiait actuellement la réintroduction de cette prérogative. Il se prononcera d'ici la fin de l'année.

L'armée suisse ne dispose pas de suffisamment de véhicules pour transporter les troupes, les munitions et le matériel sur les lieux d'une crise. «Si une grande partie de l'armée devait être mobilisée, la totalité du transport ne pourrait pas être garantie», indique le ministère.

Au cours des prochaines années, l'armée prévoit d'acquérir 370 camions pour environ 150 millions de francs suisses. Mais selon le DDPS, les nouveaux véhicules sont destinés à remplacer les plus anciens et non à compléter la flotte. Au total, l'armée possède environ 2500 camions lourds.

(nxp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Fred le 12.05.2019 13:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    SUV

    Surtout les gros SUV qui servent à aller chercher les enfant qui habitent à 500m de l'ecole' Abe

  • Gaspard le 12.05.2019 13:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On le sait depuis longtemps

    Cela existe depuis longtemps. Mon papa, lors des ses achats de véhicules 9 places en 1969 et aussi en 73 et 78 avait reçu une subvention mais il devait acheter des brancards et présenter une fois par an son véhicule pour contrôle, car en cas de besoin militaire ou catastrophe pour la PC il était réquisitionné. Cela faisait partie du contrat d'achat. Donc rien de nouveau !

  • Miguel le 12.05.2019 14:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Amortissement pragmatique

    Pourquoi pas commencer par réquisitionner les camions des cantons et communes ? Ça serait déjà un bon complément ;)

Les derniers commentaires

  • Sylstem le 02.06.2019 20:13 Report dénoncer ce commentaire

    Tant cas faire .

    Et les autos à vendre chez les concessionnaires, en plus elles sont neuves et sous garanties .

  • Dann le 13.05.2019 16:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La bonne occase..

    Pour le transport des troupes, ils peuvent acheter des autocars usagés pour 10000.- ou moins. Au lieu de les vendre dans les pays de l'Est.

  • Alain le 13.05.2019 12:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Non merci ! Déjà donné...

    Un jour j'ai prêté ma voiture à un ami alcoolique et quelques jours plus tard, il m'a ramené la voiture dans un état déplorable .. plus jamais je souhaiterais refaire cette expérience !

  • Cmdt Costeaud le 13.05.2019 11:12 Report dénoncer ce commentaire

    Gaspillage programmé

    Ha..Ha..mort de rire je me souviens d'un temps ou l'armée bradait ses véhicule soit disant obsolètes mais en réalité dans un état irréprochable pour des clopinettes . Et puis on se souvient des subventions des utilitaires pour les particuliers. Y a t'il u erreur à quelque part sur ces procédures ?

  • Berlingot le 13.05.2019 09:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Normal quoi ...

    Je les vois avec des Fiat 500 ...