Avions de combat suisses

31 mars 2019 08:19; Act: 31.03.2019 10:26 Print

Polémique autour d'un candidat américain

Parmi les cinq avionneurs sélectionnés pour fournir les futurs avions de combat de l'armée suisse, l'Américain Lockheed Martin produit aussi des bombes à fragmentation et des mines antipersonnel.

storybild

Le F-35A (Lockheed-Martin, Etats-Unis) est en lice pour nous fournir notre avion de combat. (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Ce sont les dominicaux alémaniques l'«Ostschweiz am Sonntag» et la «Zentralschweiz am Sonntag» qui le révèlent ce dimanche. L'armurier américain Lockheed Martin, parmi les cinq avionneurs sélectionnés par les autorités, produit aussi des bombes à fragmentation et des mines antipersonnel.

Problème: la Suisse a ratifié des conventions interdisant ces deux armes désastreuses et s'est débarrassée de ses stocks. Ce n'est pas tout, selon les hebdomadaires, l'entreprise américaine figure aussi sur la liste d'exclusion des principaux investisseurs publics suisses dont font partie notamment la caisse de pensions du gouvernement fédéral Publica, celle des CFF ainsi que celle de La Poste justement pour cette raison. Cette liste, non contraignante, est produite par l'Association suisse pour des investissements responsables (ASIR).

Cap sur l'avion

Le ministre de la Défense de l'époque Guy Parmelin le savait-il lorsqu'il a invité la société américaine à présenter ses appareils? Sous la Coupole, la démocrate-chrétienne lucernoise Ida Glanzmann, vice-présidente de la Commission de la politique de sécurité (CPS) compte bien le découvrir. Le président de la CPS du Conseil des Etats, le libéral-radical uranais Josef Dittli considère les recommandations de l'ASIR avec bienveillance, mais il reste concentré sur l'objectif: soit «se procurer l'avion qui nous sera le plus utile». Et du côté du ministère de la Défense, on avance que la Suisse a bien fait ses devoirs «mais ce serait aller trop loin que de vouloir fixer des objectifs pour les fournisseurs d'avions de chasse».

L'Eurofighter (Airbus, Allemagne), le F/A-18 Super Hornet (Boeing, Etats-Unis), le Rafale (Dassault, France), le F-35A (Lockheed-Martin, Etats-Unis) et le Gripen E (Saab, Suède) seront testés au sol et dans les airs en Suisse de mi-avril à fin juin.

(nxp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Stéph le 31.03.2019 08:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    M.

    Scoop, et un avion de combat peut tuer en temps de guerre aussi, incroyable non ? Le savaient-ils ?

  • Fabien le 31.03.2019 08:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et alors

    A ce moment là on achète ni français ou anglais avec l'eurofighter parce que ce sont des pays qui ont soutenu les américains dans des guerres qui ont causé la morts de centaine de milliers d innocents ... Tous les moyens sont bon pour faire croire au public que certains lavent plus blanc que blanc alors que tout est gris.

  • hornet le 31.03.2019 08:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et alors

    et alors... On s'intéresse à l'avion uniquement donc le reste on s'en tape.

Les derniers commentaires

  • Old§Archibald le 12.04.2019 15:43 Report dénoncer ce commentaire

    Arguments d'incompétents

    Vraiment des arguments bout de bois. Les pisse-copies n'ont-ils rien d'autre à f.... que d'éructer des co....ries. Tous les avions en test (excepté le Gripen qui lui a tendance à s'auto-détruire) ont participé à des missions de combat qui ont tué des gens. Peut-être transportaient-ils d'ailleurs des bombes à fragmentation. Quant aux mines on peut les fabriquer dans sa cave c'est pas sorcier alors!!! Au fait une marmite à pression qui a une soupape défectueuse est aussi une bombe à fragmentation il faudra en interdire la fabrication à Moulinex ou autres fabricants de ces objets

  • Lilou le 01.04.2019 13:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Union Des Cachards

    Maurer s' est fait ridiculiser avec son achat prématuré avec les avions suédois, Parmelin a des difficultés à choisir entre un avion en papier et un avion militaire, la solution toute trouvée. offrir le petit cadeau de bienvenue à la nouvelle Viola....

  • kolerick le 01.04.2019 12:45 Report dénoncer ce commentaire

    chouette, une plateforme comparative

    laissez-les concourir: une excellente occasion d'avoir une comparaison neutre des performances des divers avions. La sélection précédente plaçait le rafale techniquement et niveau performances, devant l'Eurofighter et le grippen. Si le rapport d'analyse technique est aussi disponible cette fois-ci, on aura des données fiables pour s'écharper sur les commentaires youtube pour savoir quel appareil est le meilleur. En attendant des données fiables sur les F22, et autres sukhois ou jet chinois.

  • Lolman le 01.04.2019 09:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L'armée suisse un jeux pour adultes

    Moi je fais des avions furtif, rapide, léger silencieux maniable et pour toute les bourses. Mais ou est le papier et ma règle?!?!? Oui je le construit mon avions en papier avec une règle. La suisse demande de la précision pour ses avions. (Si c'est juste pour faire joujoux le papier c'est l'idéal)

  • Gigi Lamorose le 31.03.2019 22:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et alors?

    Guy Parmelin n ´ est en fait qu ´ un homme très limité intellectuellement, he speaks english like a spanish cow, donc à mon avis, ce lourdaud sympa n ´ était pas au courant! D ´ autre part, je ne vois pas où est le problème, car un avion de combat n ´ est pas prévu pour faire de l ´ aide humanitaire! Alors que les bobos ferment leur clapet définitivement! Merci.