Canton de Zurich

09 juillet 2018 17:47; Act: 09.07.2018 17:59 Print

L'eau potable sera partiellement privatisée

La gauche est montée au front contre la nouvelle loi, estimant que l'approvisionnement en eau potable doit pour toujours être en mains publiques.

storybild

Le point le plus discuté de la loi concerne la prise de participation par des privés dans les sociétés de distribution de l'eau. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Le parlement zurichois a accepté lundi une privatisation partielle de la distribution de l'eau potable dans le canton. Le PS, les Verts et les Vert'libéraux ont fait aboutir un référendum parlementaire. Les citoyens seront appelés aux urnes.

Après deux lectures et plusieurs heures de débat, le parlement zurichois a finalement accepté lundi par 84 voix contre 77 une révision de la loi cantonale sur l'eau. Le PLR, l'UDC et le PDC ont soutenu le projet.

Le point central des discussions a porté essentiellement sur la privatisation partielle de la distribution de l'eau potable. Pour la gauche, cette révision met fin à une tradition millénaire qui stipule que l'eau est un bien appartenant à tous. L'eau est un bien public et cela devrait figurer dans la loi, soulignent les Verts.

Respect du droit supérieur

Pour la droite, il s'agit d'un point formel. Ce qui est déjà stipulé dans le droit fédéral n'a pas besoin de figurer expressément dans la législation cantonale. La révision approuvée par le parlement respecte le droit supérieur.

Le point le plus discuté concerne la prise de participation par des privés dans les sociétés de distribution de l'eau potable des communes zurichoises. La loi révisée prévoit que les privés ne pourront pas posséder plus de la moitié du capital et qu'ils ne disposeront pas de plus d'un tiers des droits de vote.

Pour les partis bourgeois, c'est la garantie que ce sont toujours les communes qui dicteront les choses. Ils sont d'avis que des groupes comme Nestlé ou Coca-Cola ne vont pas investir dans ce secteur, car les sociétés communales n'ont pas le droit de faire des bénéfices avec la distribution de l'eau potable.

Non au profit sur l'eau

Pour le PS, une «ligne rouge» a été franchie et un tabou a été brisé. L'approvisionnement en eau potable doit pour toujours être en mains publiques. La recherche de profit n'a pas sa place dans ce domaine.

Au cours des débats, le PS, les Verts et les Vert'libéraux ont annoncé à plusieurs reprises leur opposition à la révision de la loi sur l'eau. Ils ont déposé un référendum parlementaire et ont récolté sans problème les 45 signatures nécessaires parmi les 180 que compte le parlement zurichois.

Parallèlement, le PS va lancer un référendum. Il a 60 jours pour récolter 3000 signatures. La collecte débutera le 13 juillet.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Freeliberta le 09.07.2018 18:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pas normal

    l'eau appartient au pays , au canton , au peuple , pas aux privé, la stop a la privatisation et démantèlement des droit Universel.....

  • Bobmaurice le 09.07.2018 18:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Leau est précieuse

    Leau doit être disponible pour tout le monde et en aucun cas privatisé, doit resté à la collectivité.

  • tom le 09.07.2018 18:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    STOP

    Après l eau, ils vont privatiser l air ???? rien n arrête l économie !

Les derniers commentaires

  • Jules le 11.07.2018 07:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Réveillez vous

    Ça fait plus de 150 ans quen Sicile combattent contre ce genre de gestion.... les résultats sont connus

  • fafan le 10.07.2018 17:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    scandaleux

    c est vraiment une honte que le gouvernement pense a des choses pareils nous payons des impots pour avoir de l eau de cette qualité en suisse et de vouloir privatiser cela veut dire une moin bonne qualité pour un prix plus cher et pour engraisser des sociétés avec plus de bureaucratie cela ne doit pas venir comme les assurances maladies quand on divise on multiplie les problèmes.

  • Elek Trop le 10.07.2018 14:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Inadmissible !

    Totalement inadmissible de privatiser leau potable ! Leau (avec lair) est LE bien le plus précieux ! En aucun cas une telle ressource ne doit être donnée en gestion à des privés ! LEtat doit se porter garant au libre accès et à coût raisonnable de leau courante !

  • Marie F. le 10.07.2018 12:41 Report dénoncer ce commentaire

    Privatisons!

    Oui à privatiser l'eau, y'a trop d'abus là où j'habite et l'eau est le bien de la planète auxquels nous TOUS devraient avoir accès. Il est temps à certains de sortir leur portemonnaie au lieu du tuyau d'arrosage pour nettoyer sa porsche et remplir sa piscine. Trop, c'est trop! Il y a des millions qui meurent en Afrique à cause de la déshydratation tous les jours et personne ne pense à eux.

    • Frank Schaefer le 10.07.2018 15:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Marie F.

      Dite pas n'importe quoi, qu'on économise l'eau ou pas il y en aura pas plus ou moins en Afrique!! Le problème avec la privatisation, c'est qu'il y aura des abus de prix comme pour toutes entreprises privées qui cherchent tout simplement à faire le plus possible de bénéfices sur le dos de ses clients qui n'auront d'autres choix que de payer. ON NE S'AMUSE PAS AVEC LE PRIX DE L'EAU!!

    • Wen Lalie le 10.07.2018 18:35 Report dénoncer ce commentaire

      @Marie F.

      Si pour vous arroser les escargots et géraniums je suis d'accord. Mais là vous poussez pas pépé mais toute la famille dans les orties, arrêtez cette démagogie un peu, soyons clairs!

  • Alain Carthoblaz le 10.07.2018 12:08 Report dénoncer ce commentaire

    Une honte...

    Merci de prendre bonne note des partis qui ont soutenu la vente des ressources Suisses à l'économie... Ce sont d'ailleurs toujours les mêmes. Et étrangement, eux deviennent plus riches et le peuple toujours plus pauvres...