Suisse

06 décembre 2019 07:20; Act: 06.12.2019 11:31 Print

L'élection du Conseil fédéral approche

Pour la première fois depuis 2007, les sept sages se représentent pour un nouveau mandat. Mais Regula Rytz vise un des fauteuils.

storybild

Regula Rytz, présidente des écologistes et candidate au Conseil fédéral. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Le suspense entourant l'élection du Conseil fédéral prendra fin mercredi prochain. Pour la première fois depuis 2007, tous les conseillers fédéraux se représentent pour un nouveau mandat. Mais la présidente des écologistes Regula Rytz aimerait bien en évincer un.

À la faveur de leurs excellents résultats lors des élections fédérales du 20 octobre, les Verts estiment qu'il est temps pour eux d'entrer au gouvernement. Le PLR étant le parti le plus surreprésenté avec deux sièges, Regula Rytz vise un de ses fauteuils.

L'élection d'Ignazio Cassis précédant celle de sa collègue de parti pour des raisons d'ancienneté, la présidente des Verts tentera de ravir le siège du Tessinois. En cas d'échec, il n'est pas toutefois certain qu'elle attaquera Karin Keller-Sutter.

Regula Rytz l'a exclu la semaine dernière en invoquant la volonté de ne pas s'opposer à une femme après la vague violette des élections. Reste à savoir si son groupe la suivra. Il n'a pas encore tranché et renvoie la balle au PLR. Si les Verts volaient le premier siège du parti, les libéraux-radicaux pourraient proposer Ignazio Cassis pour le siège de Karin Keller-Sutter ou donner à l'Assemblée fédérale le choix entre les deux ministres.

Pari très difficile

Quelle que soit la stratégie adoptée, la partie s'annonce très difficile pour l'écologiste. Le groupe PLR recommande logiquement de réélire tous les conseillers fédéraux en place. Invoquant la concordance, l'UDC prône aussi le statu quo, même si certains élus ont évoqué l'idée que les Verts reprennent un siège socialiste, de préférence celui de Simonetta Sommaruga, pour éviter une surreprésentation de la gauche.

Au centre, le groupe réunissant le PDC, le PEV et le PBD pourrait jouer les arbitres. Mais la majorité de ses membres n'a pas l'intention de suivre les écologistes. À l'instar de l'UDC et du PLR, le groupe n'auditionnera pas Regula Rytz.

Seuls les Vert'libéraux et le PS l'ont invitée. Les premiers l'ont entendue, mais n'ont pas encore dévoilé leur position. Le président du PS, Christian Levrat, a déjà prévenu qu'il n'y a pas de motif d'attendre pour faire entrer les Verts au gouvernement. Les socialistes entendront la candidate mardi prochain.

Manoeuvres en coulisse

D'ici mercredi matin 8h00, lorsque l'Assemblée fédérale se réunira pour procéder à l'élection du gouvernement, les tractations en coulisse iront bon train. Durant la traditionnelle nuit des longs couteaux, les partis auront l'occasion de forger les dernières manoeuvres et d'affûter leur stratégie.

La dernière fois que tous les conseillers fédéraux se sont présentés à une réélection, en 2007, Christoph Blocher est resté sur le carreau. Eveline Widmer-Schlumpf lui a été préférée, à la faveur d'un «coup» monté par le PDC et le PS.

À la tête de son parti depuis 2012, Regula Rytz est conseillère nationale depuis huit ans. La Bernoise de 57 ans dispose d'une solide expérience gouvernementale acquise au sein de l'exécutif de la capitale. Elle aurait l'étoffe d'une conseillère fédérale, mais son profil très à gauche joue contre elle dans le camp bourgeois.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • El Pablo le 06.12.2019 08:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Attention... Ne pas faire une sottise.....

    Quelle horreur..... Arrêtez avec vos sottises.... Actuellement la Suisse a une économie stable... Mettez plus de gauchos écolos au pouvoir et se sera comme à Genève.... UNE CATASTROPHE... Avé...

  • kykouyou le 06.12.2019 08:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    patience

    montrez deja de quoi vous etes capables au parlement avant de prétendre un siege au cknseil fédéral. et on reparlera de vague verte dans 4 ans.....

  • Herr mann le 06.12.2019 08:08 Report dénoncer ce commentaire

    Trop de verts

    Est-ce que le bon sens va enfin reprendre le dessus et renvoyer ces intégristes verts aussi loin que possible ? SVP !

Les derniers commentaires

  • bof le 06.12.2019 20:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    on s'en ... fiche

    ça va rien changer !

  • alf le 06.12.2019 16:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    super

    RF au Conseil Fédéral !

  • Alphonse JOBAQUE le 06.12.2019 16:18 Report dénoncer ce commentaire

    Chère Madame Rytz

    Chère Madame Rytz Que pourrez-vous faire de plus au Conseil fédéral ? L'ascension des Verts n'est-elle pas conjoncturelle ? Qui nous dit que dans 4 ans, les Verts gardent leur succès ? Donc, attendons pour voir et pour l'heure rien ne doit changer.

    • Walther le 07.12.2019 10:34 Report dénoncer ce commentaire

      @Alphonse JOBAQUE

      Vous allez devoir suivre l'ordre consensuel, négocier, ménager la jetset, vous n'êtes pas de ces personnes là. Votre intelligence, vos acquis, la défense des petits pas pour l'environnement, en préparer d'autres plus grands, plus rapidement et efficacement. Merci Madame Rytz.

  • Roger B. le 06.12.2019 13:13 Report dénoncer ce commentaire

    Ver(t)s une nouvelle formule

    Les Verts veulent changer la composition du Conseil fédéral ? Eh bien soit. Prenons acte que la droite est majoritaire au Parlement et adoptons enfin un Conseil fédéral de droite : 3 UDC, 2 PLR, 1 PDC (tendance chrétien-conservateur) et 1 PVL pour verdir le tout.

    • jarod gibbs le 06.12.2019 13:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Roger B.

      3 UDC,avec la baffe prise au dernières élections,t'a pas l'impression de te faire la crêmière en plus du reste ?? Faut pas rêver!

    • Bashi le 06.12.2019 15:02 Report dénoncer ce commentaire

      Bouzouk

      Ils vont proposer leurs perdant, Oscar et, Yvan....... Et puis surtout il faut garder Avrel Dalton Parmelin. Un trio perdant gagnant........ Comme toujours ridicule....

  • patron pme le 06.12.2019 13:05 Report dénoncer ce commentaire

    couleur vert fanatique.

    Une populiste qui n'a rien à faire au conseil fédéral, je l'ai entendu ce matin à la radio, une fanatique verdâtre dans toute sa splendeur, pas capable de prononcer 1 phrase sans nous bassiner avec le réchauffement climatique. Une Leuthard puissance dix quand il va s'agir de nous créer des taxes. Alors passons une verte au CF et pour bon nombre de PME, la vision d'avenir sera la faillite.

    • jarod gibbs le 06.12.2019 13:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @patron pme

      Marrant ça même argumentaire que les pro U.E... Décidément vous ne savez que copier-coller les idées des autres...

    • Luc BOUCHELASSE le 06.12.2019 16:20 Report dénoncer ce commentaire

      Greta

      Greta Pourquoi ne pas mettre Greta au Conseil fédéral ?

    • Lecarougeoix@gmail.com le 06.12.2019 16:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      Sa changera quoi rien ????

      Ont nous saoule avec celui-ci ou celle-ci, une fois au pourvoir la dictature prendre le dessus, et les chambres au même titres, tout pour les autres et rien pour le peuple, changer un borgne contre un aveugle ne résoudra pas les problèmes.

    • jarod gibbs le 06.12.2019 19:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Lecarougeoix@gmail.com

      Si on était réelement en dictature,on t'aurais déja coupé la langue et haché menu les doigts pour éviter que tu ne bavasse dans la presse...