Crucifix à l'école

03 février 2011 11:31; Act: 03.02.2011 11:45 Print

L'enseignant de Stalden toujours interdit de classe

L'enseignant de Stalden (VS) ne pourra réintégrer sa fonction, après sa croisade contre les crucifix en classe.

Sur ce sujet
Une faute?

L'enseignant de Stalden (VS) renvoyé en octobre dernier après avoir décroché un crucifix dans sa salle de classe reste interdit d'école. Le Tribunal cantonal a confirmé la décision du Conseil d'Etat de refuser l'effet suspensif demandé par l'enseignant, qui souhaitait être maintenu à son poste durant la procédure entamée devant la justice.

Dans un arrêt publié jeudi, le Tribunal cantonal conclut que l'employé congédié par le conseil régional du CO de Stalden n'a pas le droit d'être maintenu dans sa fonction durant la procédure. Il doit encore se prononcer sur la question du renvoi proprement dite. L'enseignant pourra prétendre à un dédommagement si la procédure de recours conclut que le renvoi était injustifié.

Appelé en première instance à se prononcer sur la demande d'effet suspensif, le Conseil d'Etat avait rejeté la requête. A ses yeux, le climat de sérénité dans l'établissement et l'intérêt des élèves doivent primer«. »L'enseignant ne saurait, en raison de la rupture des rapports de confiance invoquée par le conseil régional de son établissement, poursuivre son activité au sein de l'école de Stalden", expliquait le gouvernement cantonal à la fin octobre dernier.

L'enseignant avait expliqué son geste par la défense de la laïcité. Son action avait suscité de vives réactions dans la région. AP

mi

(ap)