Berne/Fribourg

11 juillet 2014 08:19; Act: 11.07.2014 12:07 Print

L'escroc a enfin été pincé par la police

Les forces de l'ordre fribourgeoises ont arrêté samedi un homme qui trompait depuis quatre ans des bijoutiers en falsifiant les récépissés de bulletins de versement.

storybild

Il semblerait que l'homme (photo) grugeait les commerçants depuis 2010. (Photo: DR)

Sur ce sujet
Une faute?

A plusieurs reprises, un homme a trompé diverses bijouteries en Suisse. Et cela toujours de la même manière. Intéressé par une pièce, l'individu prétextait un problème au moment de payer. Il déclarait devoir régler le montant par un versement postal. A son retour, il montrait le récépissé dont le montant était falsifié et repartait avec son butin.

Après avoir fait le coup au magasin de bijoux bernois Sonderegger & Co AG il y a quelques jours, il s'est attaqué samedi à la boutique Vollichard, à Fribourg. Si l'escroc est parvenu à quitter la bijouterie avec son butin, il a été arrêté peu de temps après par des agents de la police cantonale. Après avoir remis le bijou au «client», le gérant du magasin a eu une drôle d'impression et a alerté les forces de l'ordre. «Je ne pensais pas revoir le bijou», se réjouit-il. Contactée, la police fribourgeoise s'est contentée de confirmer qu'une plainte avait été déposée.

Le bouche à oreille entre bijoutiers semble avoir porté ses fruits. Après s'être fait avoir, le patron de Sonderegger & Co avait en effet alerté plusieurs collègues de la branche pour les mettre en garde. Selon les premiers éléments de l'enquête, il semblerait que l'escroc grugeait des commerçants de cette manière depuis au moins quatre ans.

(miw/jbm/ofu)