Accident

11 janvier 2016 10:46; Act: 11.01.2016 20:25 Print

L'état de Natalie Rickli plus grave que prévu

par Christine Talos - La conseillère nationale UDC zurichoise, accidentée lors d'une randonnée au Chili, doit à nouveau se faire opérer. Elle devra faire une pause politique.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Les choses ne s'arrangent pas pour Natalie Rickli. La conseillère nationale (UDC/ZH) s'était cassé un pied alors qu'elle effectuait une randonnée au Chili où elle avait pu être opérée avant d'être rapatriée en Suisse. Aujourd'hui, elle doit à nouveau passer sur le billard, a-t-elle relaté sur sa page Facebook.

Je me suis fait une quadruple fracture à la cheville lors de mon accident. Les premiers soins ont été donnés au Chili. Mais après mon retour en Suisse, des spécialistes ont malheureusement constaté qu'il y avait d'autres blessures au pied qui nécessitaient de nouvelles opérations, écrit-elle en détaillant ce qui l'attendait du côté des chirurgiens.

Pause politique

Cet accident aura des conséquences sur sa vie politique. En effet, la conseillère nationale aurait dû présider une séance de commission ce lundi même, ce dont elle se réjouissait. Mais du coup, Natalie Rickli doit faire une petite pause pour des raisons évidentes. «Je me réjouis de pouvoir bientôt reprendre mes activités politiques et je vous remercie de votre compréhension dans cette situation quelque peu désagréable», conclut-elle.

L'accident s'était produit peu avant Nouvel-An. Natalie Rickli avait perdu l'équilibre à cause d'une bourrasque de vent et a fait une chute dans le Parc national Torres del Paine. Elle avait été évacuée par catamaran avant d'être transportée dans l'infirmerie du parc, puis transférée en ambulance dans une clinique de Punta Arenas.

(nxp)