Europe

03 octobre 2018 09:38; Act: 03.10.2018 11:42 Print

Ne les appelez plus «sans plomb 98» et «diesel»

par Pascal Schmuck - Des sigles et symboles vont remplacer les appellations «essence» et «diesel» à la pompe dans l'Union européenne, dès le 12 octobre. Petit tour d'horizon des changements.

storybild

Il y a moins de carburants disponibles en Suisse que dans l'Union européenne. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

L'Union européenne va introduire un nouvel étiquetage des carburants dès le 12 octobre. Les appellations «sans-plomb 98» ou encore «diesel» vont disparaître des pompes pour être remplacées par des symboles. Mais pas en Suisse dans l'immédiat.

Sondage
Trouvez-vous ce nouvel affichage plus simple?

Les principaux exploitants des stations-service attendent les premières expériences de l'étranger avant d'introduire la nouvelle norme européenne. «Pour les consommateurs suisses, rien ne change donc à compter du 12 octobre», explique l'Union pétrolière suisse. Qui rappelle que la Suisse «n'est pas tenue d'adapter l'étiquetage».

Le nouvel affichage à la pompe est la conséquence d'une directive européenne datant de 2014. La composition des différents combustibles n'est pas concernée, souligne le Figaro.

La nouvelle terminologie

Mais pour ceux qui se rendent à l'étranger, voici donc un petit guide de ce qui les attend. La sans-plomb 98 s'appellera désormais «E5», le chiffre indiquant la teneur en éthanol. Cette catégorie sera entourée d'un cercle. L'Union pétrolière suisse rappelle qu' il y a moins de carburants disponibles en Suisse. La future E85, qui compte 85% d'éthanol, n'est pas commercialisée.

Le diesel sera remplacé par la lettre «B» pour Biodiesel, le tout dans un carré. Le B7 indiquera qu'il est composé de 7% de bio composant. De nouveaux carburants vont voir le jour comme le B10, puis le XTL, qui est un nouveau diesel de synthèse fabriqué à partir de gaz naturel et d'huiles végétales.

Les carburants gazeux seront de leur côté désignés par un diamant. L'hydrogène sera baptisé «H2», tandis que CNG signifiera gaz naturel comprimé. Le gaz de pétrole liquéfié sera abrégé «LPG» et «LNG» pour le gaz naturel liquéfié.

Peu de risques toutefois de voir toutes les stations-service parvenir à modifier leur étiquetage dans la nuit du 12 octobre. Plusieurs distributeurs européens ont prévenu que l'affichage ne sera pas forcément modifié à la date fatidique. La période de transition pourrait donc se prolonger.

(nxp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Toi le 03.10.2018 11:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moi

    Commence à nous les briser lEurope et ces changements inutiles!

  • help le 03.10.2018 11:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    sans plomb 95

    et pour la sans plomb 95? quelqu'un peut me dire? merci d'avance :-)

  • spectateur le 03.10.2018 11:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    affligeant

    encore des décisions à la con de cette belle Europe... c'est affligeant... on remarque qu'il faut 4 ans pour que ce genre de chose se mette en place... par contre, les 80 km/h, c'est dans la nuit

Les derniers commentaires

  • Grivelou le 26.10.2018 14:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Catastrophe

    Le Bio diesel est une catastrophe environnementale. Il faut immédiatement corriger cette gageure.

  • TC le 04.10.2018 16:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Merveilleuse Europe

    Le calibrage des choux-fleurs.....

  • Mécano le 04.10.2018 12:31 Report dénoncer ce commentaire

    Normalisation logique...

    je travail tous les jours avec des nouvelle normes ou appellation, avec ce changement on arrive enfin à une solution logique de classification des carburants,on a déjà le tableau périodique de Mendeleïev, les classifications des déchets dans les transports,les bouteilles de gaz sont codifiée internationalement, avant en suisse, jusque dans les années 90, les codes couleurs correspondaient à d'autre gaz dans le reste du monde. Le suisse n'aime pas le changement, on le sait mais à force de ne pas bouger, il se retrouve dans les choux...

  • Plil le 04.10.2018 11:15 Report dénoncer ce commentaire

    Encore et encore

    Encore une fois de plus, l'Europe nous impose ses loi en Suisse. Nous sommes en dictature

  • Yoyo le 04.10.2018 09:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Jump...

    LEurope est au bird du gouffre... faudrait vraiment que les Technocrates de Bruxelles fassent un grand pas en avant....