Concours de circonstances

22 décembre 2008 17:00; Act: 22.12.2008 17:06 Print

L’étudiante st-galloise ne payera pas l’évacuation de l’école

L'étudiante de 21 ans à l'origine de l'évacuation de l'école de commerce jeudi dernier à St-Gall ne recevra pas la facture de l'intervention policière.

Sur ce sujet
Une faute?

On ne peut lui reprocher ni d'avoir agi par négligence, ni d'en être responsable, a précisé lundi la police municipale saint-galloise.

Le père a également agi correctement en alertant la direction de l'école après la disparition d'une arme à feu, selon la police. Les coûts de l'intervention ne feront pas l'objet d'un calcul car personne ne peut en porter la responsabilité: c'est un malheureux concours de circonstances qui a conduit à l'évacuation d'un millier d'élèves.

Le 20 novembre dernier, une école professionnelle de Berne avait également été évacuée après des appels téléphoniques anonymes. Un élève de 16 ans avait avoué en être l'auteur, expliquant qu'il voulait faire une farce. Il a été renvoyé de l'école, déféré devant le tribunal des mineurs et devra prendre en charge les frais d'intervention de la police, soit quelque 16.500 francs.

(ap)