Scandale de la FIFA

17 juin 2019 11:39; Act: 17.06.2019 12:04 Print

L'ex-secrétaire général de la FIFA perd un recours

La Cour des plaintes a débouté l'ancien secrétaire général de la FIFA Urs Linsi, qui demandait que soit produit l'ensemble du dossier relatif à la procédure pénale menée contre l'ex-procureur Olivier Thormann.

storybild

L'ancien secrétaire général de la FIFA Urs Linsi a perdu un nouveau recours devant la justice fédérale. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

L'ancien secrétaire général de la FIFA Urs Linsi échoue une nouvelle fois devant le Tribunal pénal fédéral. Son recours tendant à la production de documents relatifs à l'enquête sans suite contre l'ancien procureur Olivier Thormann et aux rencontres entre Michael Lauber et Gianni Infantino a été rejeté.

Dans une décision publiée lundi, la Cour des plaintes constate qu'aucun droit de recours n'est ouvert contre le rejet d'une réquisition de preuves par le Ministère public de la Confédération (MPC).

En effet, il n'y pas de risque que des pièces ne soient perdues. En outre, les parties peuvent déposer de nouvelles demandes de preuves au moment de l'audience. Il incombe alors aux juges compétents sur le fond de les admettre ou non.

Urs Linsi demandait que soit produit l'ensemble du dossier relatif à la procédure pénale menée contre l'ex-procureur Olivier Thormann. procédure qui a été classée par la suite. Aujourd'hui, Olivier Thormann est membre de la Cour d'appel du Tribunal pénal fédéral (TPF).

Contacts entre Lauber et Infantino

En octobre 2018, une enquête avait été ouverte contre ce spécialiste de la criminalité économique. Il était soupçonné de violation du secret de fonction, d'entrave à l'action pénale, de corruption passive et d'acceptation d'avantages. Le procureur extraordinaire désigné par le MPC avait rapidement classé.

L'ex-secrétaire demandait aussi que soient jointes au dossier toutes les pièces relatives à des contacts, des rencontres et des accords entre le procureur général de la Confédération Michael Lauber et le président de la Fédération internationale de football association (FIFA) Gianni Infantino.

Urs Linsi a été secrétaire général de la FIFA entre 2002 et 2007. Le MPC a ouvert une enquête pénale contre lui pour gestion déloyale, respectivement escroquerie, abus de confiance et blanchiment.

Il lui est reproché d'être impliqué dans le remboursement supposé d'un «prêt» sans intérêts accordé par l'association allemande de football (DFB). En outre, il aurait contribué à camoufler la provenance de fonds d'origine délictueuse.

La décision de la Cour des plaintes est définitive et ne peut pas être contestée. (décision BB.2019.30 du 27 mai 2019)

(nxp/ats)