Suisse/Croatie

04 mars 2016 09:22; Act: 04.03.2016 11:32 Print

L'extension de la libre circulation signée

La Suisse a signé à Bruxelles l'extension de l'accord sur la libre circulation des personnes à la Croatie. Le Conseil fédéral avait bloqué le texte après le «oui» à l'initiative contre l'immigration de masse, déclenchant des mesures de rétorsion.

storybild
Sur ce sujet
Une faute?

Après la votation du 9 février 2014, le gouvernement estimait que la votation ne lui permettait plus de signer le protocole prévu concernant les Croates. L'UE avait réagi en suspendant la participation de la Suisse au programme européen de recherche Horizon 2020 et au programme européen d'échange d'étudiants Erasmus .

Le Conseil fédéral a débloqué les choses en annonçant qu'il respecterait la libre circulation même sans accord et verserait les 45 millions de francs d'aide prévues à la Croatie. La Suisse a ainsi pu être partiellement réassociée aux programmes européens jusqu'à fin 2016.

L'accord a été signé vendredi à Bruxelles par un représentant de la présidence néerlandaise du Conseil de l'UE et le secrétaire d'Etat aux migrations Mario Gattiker, a confirmé la Mission de la Suisse auprès de l'UE. Il doit encore être ratifié par le Parlement pour aboutir à la pleine réintégration helvétique aux programmes européens.

Dans le camp du Parlement

Mais encore faut-il que la solution retenue par le Parlement pour appliquer l'initiative contre l'immigration soit acceptable pour l'UE. Les Chambres fédérales devraient recevoir ce vendredi les propositions du gouvernement à ce sujet. Le National a déjà annoncé qu'il traiterait le volet croate lors de sa prochaine session spéciale, fin avril.

L'UDC s'y opposera au Parlement, mais ne lancera pas le référendum, a annoncé le président de l'UDC Toni Brunner sur les ondes de la RSR. Le parti avait combattu les précédentes extensions, mais il veut concentrer ses forces sur l'essentiel à ses yeux: l'application du nouvel article constitutionnel pour limiter l'immigration et l'accord sur la collaboration institutionnelle avec l'UE. «La Croatie est une bataille secondaire.»

L'enjeu du dossier européen chiffre en milliards de francs du côté de la recherche. Faute de solution solution définitive, la Suisse participera comme Etat tiers à l'ensemble du programme Horizon 2020. Cette situation a prévalu entre 1987 et 2003.

L'association partielle actuelle permet aux institutions suisses de participer aux projets, mais sans recevoir de financement européen. Du coup, la participation aux programmes de recherche 2014-2020 a a été divisée presque par deux par rapport à 2007-2013 et le nombre de projets coordonnés par la Suisse est en nette diminution.

(ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Capitaine Haddock le 04.03.2016 12:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pas de sous pour les Suisses

    sympa l'accord, on verse 45 millions pour finaliser cette extension de la libre circulation ok! ce qui est surprenant c'est que l'on ne trouve jamais d'argent pour aider les Suisses dans le besoin, soit augmentation de l'AVS, égalité pour les impôts comme demandé lors de la dernière votation ( merci les socialistes) et j'en passe. Mais bon comme ça on fait plaisir à l'UE qui doit bien rigoler.

  • Guillaume le 04.03.2016 11:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Marre de se faire ....

    et on repasse à la caisse... 45 millions pour se faire envahir de futurs bénéficaires de l'aide sociale... marre de ce racket de l'Europe et la non-application de la votation du 9 février...

  • Wilhelm le 04.03.2016 12:09 Report dénoncer ce commentaire

    Anti-démocrate

    Voyez comment nos dirigeants se moquent des votations populaires démocratiques. Que c'est-il passé depuis le 9.02 alors que le peuple a accepté une initiative pour stopper limmigration de masse? Les chiffres montrent que rien à été fait et que le nombre d'immigrants augmente. On se fout de notre gueule et les gens sont content. Pareil pour la votation du 28.02. Les gens votent, acceptent des réformes pour un changement mais rien ne se passe. C'est une honte! Les CF doivent appliquer les lois ou démissionner.

Les derniers commentaires

  • biz arre le 05.03.2016 23:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    inquiétant

    Le plus grave dans cette affaire, c'est que le gouvernement n'a aucune légitimité pour passer cette accord selon le vote de 2014. En outre, si L'UDC n'est pas capable de protéger ses propres initiatives acceptées par le peuple... je ne sais plus vraiment où on va là ?!

  • Aaaliaa le 05.03.2016 23:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pfff

    Le problème des suisses vous râlez tjrs par derrière! Convoquez une mégamanif! Vous êtes bien des milliers pour un marathon!! Vous me savez pas vous battre a part cacter!!

  • Robert le 05.03.2016 07:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oscar

    Oskar nous t'aimons! Oskar président pour un bon coup de balais de ces gauchistes momiers les yeux plein de bisounours....

  • Jean Luc le 04.03.2016 19:56 Report dénoncer ce commentaire

    Effet papillon

    Pour quelle raison avoir téléphoner juste après la votation et le signer aujourd'hui? juridiquement, rien n'a changé! En téléphonant, Mme Sommaruga a provoqué la colère de l'UE et à provoquer le gel d'Erasmus et des programmes de recherches. C'est une erreur grave de sa part, les socialistes devraient apprendre à fermer leur bouche et réfléchir à 2 fois avant de faire de tel agissement. Elle a téléphoné par dépit d'avoir perdu cette votation par sa faute, elle ne fait rien pour limiter le dumping salarial et les frontaliers, le Tessin y arrive, mais pas le conseil fédéral...

  • lucas le 04.03.2016 19:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    franchement

    N importe quoi ces commentaires.. Franchement si vous êtes pas content de votre job bouger vous le * et faites se qu'il faut pour changer.. Si des méchants étranger prennent votre boulot c est sûrement parce qu'ils sont plus motivés et qualifié que vous. La Suisse a besoin de ces gens pour avancer, pas des râleurs qui ne savent que se plaindre