Circulation routière

15 juin 2011 12:47; Act: 15.06.2011 13:53 Print

L'initiative anti-chauffards a abouti

Les Suisses se prononceront sur un durcissement des peines contre les conducteurs mettant en danger la vie d'innocents par des vitesses excessives.

Sur ce sujet
Une faute?

L'initiative «Protection contre les chauffards» lancée par RoadCross, l'association des victimes de la route, a officiellement abouti.

Le comité d'initiative a remis mercredi en début d'après-midi les cartons de signatures à la Chancellerie fédérale. En tout, plus de 114'000 paraphes ont été récoltés, dont plus de 106'000 sont considérés valables par les communes.

L'initiative réclame une peine de prison de un à quatre ans pour toute personne qui commet intentionnellement des excès de vitesse importants et s'accommode d'un fort risque d'accident pouvant entraîner de graves blessures ou la mort. En cas de décès, le conducteur fautif pourrait être passible d'une peine de plus de 4 ans.

Elle demande également un retrait de permis de deux ans dans le cas d'une première infraction et illimité en cas de récidive. Elle préconise un délai d'au moins dix ans avant une éventuelle expertise de psychologie routière.

L'initiative vise les chauffards qui effectuent des «excès de vitesse extrêmes» en roulant à plus de 100 km/h dans les localités, plus de 140 km/h hors localités et plus de 200 km/h sur l'autoroute. Elle ne concerne pas les conducteurs qui dépassent une fois par mégarde les limites de vitesse, précise le comité d'initiative.

Soutien des partis

L'initiative a reçu le soutien de parlementaires des cinq grands partis. Des réticences ont entre autres été émises par la Fédération routière suisse (FRS) selon qui les dispositions prévues par RoadCross contre les chauffards n'ont pas à être inscrites dans la Constitution.

Le Conseil fédéral a repris le projet de l'initiative dans son programme de renforcement de la sécurité routière «Via sicura» et proposé au parlement des amendes plus sévères et des retraits de permis plus longs. La Commission des transports du Conseil des Etats aimerait renforcer encore ces dispositions. Ces propositions font office de contre-projet indirect à l'initiative.

(ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Touriste le 15.06.2011 22:46 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut que l'état y trouve son compte..

    Au lieu d'amendes plus sévères, les autoritées feraient mieux d'envoyer ces chauffards en stage dans des hôpitaux ou des centre de rééducation où des victimes de la route essaient de se remettre de leurs accidents. Je pense que ça fera plus travailler mentalement le chauffard qu'une amende sévère ou un retrait de permis.

  • speedlimit le 15.06.2011 15:20 Report dénoncer ce commentaire

    ENFIN

    ENFIN!!! Il est temps de mettre un terme à toutes ces dérives comme celle de conduire comme un abruti qui se font toujours en invoquant les droits de l'homme y compris celui de tuer avec sa bagnole

  • Lewis le 15.06.2011 13:06 Report dénoncer ce commentaire

    Hamilton

    Ca devient n'importe quoi. Un an à quatre ans pour un excès sur de plus de 200 km/h sur une autoroute déserte en pleine aussi ? Et 10 ans avant un examen psychologique, faut pas déconner ...

Les derniers commentaires

  • danger public le 16.06.2011 18:43 Report dénoncer ce commentaire

    l'hopital qui se fou de la charité

    Heu, vous trouvez normal qu'un pieton qui traverse au rouge aie une amande 10 fois moin élevée qu'un automobiliste/ motard pour la meme infraction... qu'on vienne pas dire après qu'on prend pas les gens pour des cons...

    • auré o le 17.06.2011 06:56 Report dénoncer ce commentaire

      relativisons...

      Le piéton quand il rentre en contact avec une voiture/motard, il a moins de chance de le tuer que l'inverse... mais c'est vrai que c'est plutôt injuste...

  • Flo B le 16.06.2011 13:20 Report dénoncer ce commentaire

    augmenté l'agressivité des condactueurs

    Cette pression augmente l'agression des gens au volant, les conducteurs sont sans cesse sous stress de se faire retirer leur permis si durement (financièrement aussi) acquis. Les amendes retraits ne feront jamais autant réagir quelqu'un que de pouvoir réellement réaliser un risque. Personnellement j'ai eu deux retraits de permis de conduire, juste pour etre honnete une grosse perte de temps car mon permis rendu, mon envie de vitesse reste pareil mais par contre avoir rencontrer des accidenté de la route là la vision change. Contre a 100% pour une telle initiative !

  • Leo mimil le 16.06.2011 07:34 Report dénoncer ce commentaire

    Il faudrait interdire de conduire...

    Il faudrai arretter d' interdire tout et rien sous prétexte que l utopie serrait de vivre dans un monde aceptisé de tous les maux...il est normal que des gens meurent encore au volant puisque conduire comporte des risques. Ce genre d' infraction est la preuve qu il y a une réelle demande de circuit en suisse ... Mais il est plus facil d' interdire et de faire de la répression plutôt que de comprendre ce que nos voisins on saisi depuis longtemps...

    • Chappuis Jean-François le 17.06.2011 17:14 Report dénoncer ce commentaire

      Il faut arrêter de tout interdire!

      Bravo Leo Mimil, c'est l'exacte vérité, vivement que cesse cette mode de tout interdire et faire de la répression à outrance au lieu d'analyser et comprendre ce que nos voisins on saisi il y a "belle lurette"!

  • Con-tribuable suisse le 16.06.2011 03:52 Report dénoncer ce commentaire

    responsabiliser plutôt que taxer

    C'est bien connu, celui qui roule à 60km/h sur l'autoroute est nettement moins dangereux... ! Faut arrêter de sanctionner tout le monde car certains idiots sont complètement inconscients... Je suis d'accord avec l'initiative pour les excès de vitesse dans les localités, mais 1-4 ans de prison pour tirer une bourre sur une autoroute déserte à 2h du matin ? N'importe quoi ! Avec un minimum de bon sens et de précautions on peut se faire plaisir sur la route sans danger pour les autres ! J'ai déjà participé à plusieurs initiatives pour la construction d'un circuit en CH, toutes ont été rejetées...

  • Touriste le 15.06.2011 22:46 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut que l'état y trouve son compte..

    Au lieu d'amendes plus sévères, les autoritées feraient mieux d'envoyer ces chauffards en stage dans des hôpitaux ou des centre de rééducation où des victimes de la route essaient de se remettre de leurs accidents. Je pense que ça fera plus travailler mentalement le chauffard qu'une amende sévère ou un retrait de permis.