Avenches (VD)

18 août 2019 21:11; Act: 19.08.2019 15:19 Print

La 28e édition du Rock Oz'Arènes a cartonné

La soirée complète de mercredi restera dans les annales, avec 10'000 personnes au compteur.

storybild

Pour sa grande première, Techno'z Arènes, l'enclave techno du festival, a séduit samedi un public nombreux et venu de toute la Suisse. (Photo: Keystone)

Une faute?

Quelque 36'000 personnes se sont rendues à la 28e édition du festival Rock Oz'Arènes à Avenches (VD), qui s'est tenue de mercredi à dimanche. L'affluence est en hausse par rapport aux dernières années.

Foule au rendez-vous

Aucun incident n'est à déplorer, se réjouissent les organisateurs dans un communiqué. Ceux-ci se montrent satisfaits de la prise de risque du festival, qui a proposé une «programmation forte, avec des identités et des univers différents». Ils prennent d'ores et déjà rendez-vous avec le public pour la 29e édition l'an prochain, qui se tiendra du 12 au 16 août 2020.

La soirée complète de mercredi restera dans les annales, avec 10'000 personnes au compteur. Le groupe Scorpions a conquis le public avec ses titres légendaires et un «solo de batterie à couper le souffle», relèvent les organisateurs.

La soirée francophone de jeudi a également tenu toutes ses promesses. La foule était au rendez-vous dès l'ouverture des portes pour le groupe Boulevard des airs. La soirée s'est achevée en apothéose avec la prestation de Christophe Maé.

Changement de décor

Changement de décor vendredi, pour laisser la place à Electro'z arènes, où méduses et fleurs ont métamorphosé les arènes d'Avenches, immergeant le public dans un univers dédié à l'électro. Les organisateurs, qui saluent une foule venue en nombre, décernent une mention spéciale pour le «hardstyle» singulier des néerlandais de Headhunterz.

Pour sa grande première, Techno'z Arènes, l'enclave techno du festival, a séduit samedi un public nombreux et venu de toute la Suisse, avide de sonorités électroniques. Au vu du «franc succès» de ce nouveau concept, les organisateurs espèrent pouvoir le pérenniser.

La 28e édition du festival s'est achevée dimanche aux rythmes de la musique folk et celtique. «Une proposition de style peu exploitée qui montre une fois de plus la volonté du festival de se renouveler et de toucher un large public», notent encore les organisateurs.

(nxp/ats)