Suisse

26 septembre 2019 08:59; Act: 26.09.2019 08:59 Print

La Berne fédérale invitée au plurilinguisme

Helvetia Latina propose que parlementaires et employés de l'Administration fédérale s'expriment dans une autre langue nationale à l'occasion de la Journée européenne des langues.

storybild

Au Parlement, les présidents des deux Chambres soutiennent le projet au même titre que le président de la Confédération. (Photo: Keystone)

Une faute?

Les parlementaires et les employés de l'Administration fédérale sont invités à s'exprimer dans une langue nationale qui n'est pas la leur jeudi, première journée du plurilinguisme. L'initiative émane d'Helvetia Latina.

Le but de cette journée est de promouvoir l'échange et la compréhension entre les employés des différentes communautés linguistiques, écrit Helvetia Latina dans un communiqué. Ce jeudi a été choisi parce que le 26 septembre coïncide avec la journée du bilinguisme dans de nombreux cantons, ainsi qu'avec la Journée européenne des langues, créée en 2001 par le Conseil de l'Europe.

Les départements et les offices fédéraux sont libres de s'associer ou non à la journée. Ils ont la possibilité de choisir des activités qu'ils réaliseront parmi celles suggérées sur le site web d'Helvetia Latina. Cela va de l'écriture de courriels à la tenue de séances, en passant par des conversations téléphoniques, le tout à l'interne et dans une autre langue.

Romanches et Tessinois pourront s'exprimer pour une fois dans leur langue maternelle. Mais les Alémaniques et les Romands auront à choisir une autre langue que la leur.

Au Parlement, les présidents des deux Chambres, Marina Carobbio (PS/TI) et Jean-René Fournier (PDC/VS), soutiennent le projet au même titre que le président de la Confédération Ueli Maurer. L'action, appelée à être reconduite chaque année en cas de succès, est également soutenue par les trois intergroupes parlementaires «Plurilinguisme CH», «Italianità» et «Cultura e lin-gua rumantscha».

(nxp/ats)