Suisse

06 février 2019 14:44; Act: 06.02.2019 14:47 Print

La Chancellerie valide les deux objets du 19 mai

Le référendum contre la loi sur la réforme fiscale et le financement de l'AVS a formellement abouti, ainsi que celui contre la révision de la loi sur les armes.

storybild

Le référendum contre la révision de la loi sur les armes a formellement abouti. (Photo: Keystone)

Une faute?

Les Suisses voteront le 19 mai sur le projet fiscal, liant imposition des entreprises et financement de l'AVS, ainsi que sur la nouvelle loi sur les armes. Les deux référendums ont formellement abouti, a annoncé mercredi la Chancellerie fédérale.

Sur les 61'381 signatures déposées contre la loi sur la réforme fiscale et le financement de l'AVS, 60'749 ont été déclarées valables. L'opposition au compromis, ficelé par le PS et le PDC avec le soutien du PLR, vient de deux fronts.

L'immense majorité des paraphes ont été récoltés par une alliance réunissant les Verts, la Jeunesse socialiste, certains syndicats et l'extrême gauche. Pour eux, la réforme fiscale ne bénéficie qu'aux plus grandes entreprises et prive l'Etat des moyens pour financer le service public. Un comité de droite refuse en outre de lier fiscalité des entreprises et financement de l'AVS.

La révision de la loi sur les armes vise à durcir les conditions de détention de certaines armes, notamment des semi-automatiques, et découle des nouvelles mesures antiterroristes de l'UE. Les milieux du tir et l'UDC estiment que le texte va trop loin. Sur les 125'692 signatures déposées, 125'233 ont été reconnues valables. Un «non» pourrait remettre en cause la participation suisse à Schengen.

(nxp/ats)