Suisse

22 février 2019 09:17; Act: 22.02.2019 13:21 Print

La Confédération a dû dédommager des hackers

par Pascal Schmuck, Zurich - Trois pirates informatiques ont passé trop de temps en prison préventive. Ils ont été dédommagés. Mais les 130'000 francs alloués pourraient revenir à leurs victimes.

storybild

Des trois pirates informatiques, deux ont disparu dans la nature. (Photo: Keystone)

Une faute?

Trois hackers marocains condamnés en Suisse vont recevoir plus de 130 000 francs suisses de dédommagement de la Confédération. Ils ont en effet passé plus de temps en prison préventive qu'à la peine à laquelle ils ont été condamnés, explique le Tages-Anzeiger dans son édition du 22 février.

Les trois hommes avaient été expulsés de Thaïlande après avoir dérobé les données de 180 000 cartes de crédit de 150 pays, dont la Suisse. Le Ministère public de la Confédération (MPC) avait obtenu leur extradition à l'automne 2016 et les trois prévenus ont coopéré lors de l'enquête, en échange d'une peine de prison de trois ans.

Que pour les clients suisses

La procédure, qui s'est étendue à tous les pays concernés, a accouché de 400 000 pages pour un coût total de 700 000 francs. Pour le MPC, ce procès devait clarifier la façon de traiter ce nouveau type de criminels et de les juger au nom de tous les pays d'origine des données des cartes piratées.

Le tribunal pénal fédéral n'a pas été convaincu, estimant que les pirates ne pouvaient être condamnés que pour les cartes des victimes suisses, estimant que la Suisse n'a pas à être responsable des cartes volées à l'étranger par des étrangers.

Disparus dans la nature

La peine prononcée a donc été nettement moins élevée que l'accord prévu car seule une petite partie des cartes provenait de Suisse. Les trois hackers ont ainsi été libérés car ils n'ont écopé que de six mois. Ils ont donc été dédommagés pour tout le temps supplémentaire passé derrière les barreaux.

A raison de 80 francs par jours, la somme représente précisément 133 520 francs mais les condamnés ne devraient pas en profiter. Les parties lésées, à savoir Postfinance, Cornèr Bank et UBS ont entrepris des démarches pour récupérer les fonds qu'ils avaient rendus aux clients floués. L'argent est donc bloqué dans l'attente de la procédure.

Un des trois pirates vit désormais en Russie, où il tente de refaire sa vie. Il n'est pas encore certain qu'il se batte pour défendre «sa» compensation. Les deux autres ont rompu le contact avec leurs avocats suisses et se sont évaporés dans la nature.

(nxp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • pauvre Suisse le 22.02.2019 10:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    CQFD

    Pathétique justice suisse... Mieux vaut être coupable que victime, CQFD

  • dede le 22.02.2019 10:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    magnifique

    cool tu es coupable et tu gagnes du fric de l'etat... je vais arreter de m'emmerder a bosser pour donner du fric a l'etat...

  • nicko le 22.02.2019 10:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bravo

    on mets plus de côté en prison que a la maison

Les derniers commentaires

  • Greg le 23.02.2019 21:02 Report dénoncer ce commentaire

    Zut de ces jugements à la c...

    Zut avec cette pseudo justice. Elle est toujours en faveur de escrocs. On les protèges sous prétexte de protéger La Liberté. Mais cest La Liberté qui est piétinée par cette pseudo justice.

  • jennyluna27 le 23.02.2019 17:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    PIRATAGE PORTABLE

    Bonjour, j'ai aussi connu l'enfer des pirates et de tout ce qui en découle. J'ai d'ailleurs écrit tout un article détaillé sur ce journal vu que les problèmes sont partis de ce même journal. Bien sûr ni publication, ni réponse, ni même d'excuses. Mémoire sélective sur mon buzz du 30 décembre sur les délais de réduction de primes d'assurance maladie en cas de coup dur. La somme promise par le 20 min, et tout les cadeaux des sponsors... rien! piraté? 15 jours à comprendre le système. Merci à ce jour , je connais les responsables et suis devenue une pro dans le domaine: portable, télévision, ordinateur... J'ai même averti une personne prise au hasard lors de mes essais de bloquer son compte car un clique et 3000.-- de moins. Je suis écoeuré et un conseil garder les cartes de crédit dans votre porte monnaie. Quitte à paraitre vieux jeu....

  • Bubu le 22.02.2019 19:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bu

    Seulement en Suisse.

  • Jean le 22.02.2019 13:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La justice n.que sa mere

    Mais à en croire tous ces commentaires, l'erreur de la Justice devrait être ignorées parce qu'ils ont commis un crime, bon un crime, entendons nous... S'ils ont été incarcérés à tort ou trop longtemps, ben je trouve normal qu'on les dédommage... Ou ça ne va que dans un sens...??!!

    • Pas Auxcontribuables le 22.02.2019 14:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Jean

      Dans ce cas c est au responsable de l erreur de payer de sa poche

  • blec le 22.02.2019 13:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bizarre

    mieux vaut être hacker que sergent. .....???