Berne

23 avril 2019 21:54; Act: 23.04.2019 22:23 Print

La Confédération veut mieux former les paysans

La Berne fédérale veut transformer les paysans en économistes d’entreprise. Sinon elle ne les financera plus.

storybild

Le Conseil fédéral demande aux exploitants quils acquièrent des notions déconomie et de marketing. (Photo: Keystone/Gaetan Bally)

Sur ce sujet
Une faute?

Pour devenir paysan à l’heure actuelle, il faut être animé de beaucoup de volonté. Mais pas besoin de faire de longues études. Un apprentissage de deux ou trois ans suffit pour être reconnu par l’État. Le Conseil fédéral veut que cela change. Sa politique agricole 2022-2025 prévoit que seuls celles et ceux qui réussissent un examen professionnel auront droit aux paiements directs, le système de soutien public à l’agriculture. Parmi les cours à suivre: la gestion du personnel ou le marketing. Ces exigences ne concerneront que les nouveaux cultivateurs et éleveurs. Par ailleurs, des exceptions sont d’ores et déjà prévues, en particulier pour les petites exploitations de montagne. L’Office fédéral de l’agriculture justifie ce serrage de vis par le fait que «les défis liés à la gestion des exploitations agricoles deviennent de plus en plus complexes».

Intéressés sceptiques

Cette obligation de for­mation des paysans laisse leurs représentants sceptiques. «Beau­coup d’entre eux ont des bases scolaires insuffisantes. Si ces normes entraient en vigueur, on serait face à un gros problème vis-à-vis de la relève», déclare au «Blick» le président de l’Union suisse des paysans, Markus Ritter. Il note que les paysans sont déjà écrasés sous les exigences de Berne. De plus, actuellement, seuls 20% des agriculteurs sont titulaires d’un certificat de formation professionnelle.

Les Sages auront le dernier mot, car seule une modification d’ordonnance et non de loi est nécessaire pour que cette mesure soit appliquée.

(jbm)

Les commentaires les plus populaires

  • Ronnie le 23.04.2019 22:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Hyre

    Je trouve que l'on devrait inverser le problème....cet à dire d'obliger t out ces politiciens et les chefs des grands groupes à faire un stage chez nos agriculteurs !! Ainsi ils retrouveront enfin le bon sens paysan .

  • Fopaspousser le 23.04.2019 22:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    N'importe quoi

    Un voie universitaire va être créée? On crois rêver...Cela ne va rien changer à la pression de la grande distribution sur les producteurs. Finalement, dans le système actuelle c'est les supermarchés qui profitent du subventionnement massif de notre agriculture pour sous-payer les producteurs, donc voilà à quoi servent nos impôts. On peut tenir le même raisonnement avec les subventions pour les primes maladie. C'est tout de même un comble que nos impôts servent à financer des entreprises privées. On frise l'Etat corrompu....

  • Guy Yaumme Tell le 23.04.2019 22:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tuer les petits

    En gros on laisse champ libre aux grosses exploitations et on oublie les petits... Quelle tristesse ce pays de fonctionnaires loin de la réalité et en plus exigeant envers ceux qu'ils ne connaissent et ne comprennent pas...

Les derniers commentaires

  • Sniffff le 24.04.2019 12:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La logique

    Avec tous ces ingénieurs agronomes qui arrivent sur le marché et qui n'ont aucunes notions du travail manuel et pratique et sensoriel il faudra bien les casés. Encore des paiements directs liés aux agriculteurs qui partent vers ces sansues de burocrate

  • Rafael le 24.04.2019 12:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    j'ai espoir

    un jour se peuple va se réveiller et là ça va faire mal.. ils sont vraiment déconnectés de la réalité ces politiciens

  • Django le 24.04.2019 12:22 Report dénoncer ce commentaire

    De mal en pi

    Une fois de plus nos dirigeants (hors de toute réalité) lâche ses citoyens pour le fric de la grande distribution. Super, déjà que la bouffe est limite... Maintenant on n'aura plus que de l'importation. C'est bien continez comme ça les bobets de la politique

  • Mendrisiotto le 24.04.2019 12:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ????????

    Foutre la paix à nos paysans ils croulent déjà sous la paperasse imposée par Berne, du foutage de gueule Quant ils poseront les plaques vous ferez quoi Berne ?

    • Martigny le 24.04.2019 16:28 Report dénoncer ce commentaire

      @Mendrisiotto

      posez la question à votre ministre !!!!

  • ........ le 24.04.2019 11:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    .......

    Qui va payer? Sûrement pas les paysans..... ils nous coûtent autant que l'armée! Mais pour payer ils y a les moutons..... mdr