Suisse

02 mai 2015 18:24; Act: 02.05.2015 18:38 Print

La JSS refuse le revenu de base inconditionnel

La Jeunesse socialiste suisse (JSS), réunie samedi en assemblée des délégués à Zurich, a refusé de soutenir l'initiative «Pour un revenu de base inconditionnel», en traitement au Parlement.

storybild

L'assemblée a élu la Vaudoise Muriel Waeger comme vice-présidente. (Photo: Keystone/Walter Bieri)

Sur ce sujet
Une faute?

Les délégués ont mené un débat contradictoire sur l'initiative en faveur d'un revenu inconditionnel. Bien qu'ils aient beaucoup de sympathie pour l'idée, ils craignent que son manque de clarté ouvre la porte à la destruction des acquis sociaux, a indiqué la JSS dans un communiqué.

Dans son discours d'introduction, Fabian Molina, président de la JSS, a en revanche appelé à lutter en faveur de l'initiative «Pour un impôt sur les successions», en votation le 14 juin. Selon lui, elle réduit les écarts de richesse et apporte davantage de justice sociale. Il a également adressé une pique aux deux cadres de l'UDC condamnés jeudi pour des propos racistes.

Les jeunes socialistes ont aussi débattu de démocratie économique, après avoir écouté un discours d'Alex Demirovic, professeur à l'Université de Francfort (D). Ils ont accepté un plan en cinq points à l'adresse du Parti socialiste, qui fait suite au programme adopté en 2010 à Lausanne et qui préconisait la sortie du capitalisme.

La Vaudoise Muriel Waeger, 20 ans, a été élue à la vice-présidence de la JSS. Avec sa collègue Anna Bay, elle épaulera Fabian Molina. La présidence est ainsi au complet.

(ats)