Etude

26 septembre 2017 13:00; Act: 26.09.2017 13:22 Print

La Romandie abuserait des soins

Le rapport de la Conférence latine des affaires sanitaires et sociales conclut à «une probable surconsommation de soins». Il serait possible de réduire les coûts globaux du système de santé.

storybild

Photo d'illustration. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Les données 2015 ainsi que l'évolution des cas d'hospitalisation dans les cantons romands et à Berne entre 2011 et 2015 ont été analysées par la Conférence latine des affaires sanitaires et sociales (CLASS). Son rapport fait part de fortes différences de prestations selon les cantons et les établissements.

«Certains actes sont effectués en proportions différentes suivant le type d'établissement (établissements à but lucratif versus établissements sans but lucratif)», indique un communiqué de presse de la CLASS, relayé par les cantons du Jura et de Genève. Le rapport montre en effet un recours à certaines prestations de soins possiblement trop importantes.

Ambulatoire pas assez privilégié

Par ailleurs, certaines interventions sont encore régulièrement réalisées en stationnaire, alors qu'elles pourraient être effectuées en ambulatoire. Le recours à des prestations de soins ou hospitalisations inappropriées «entraînent des coûts superflus pour le système, mais surtout une prise de risques inutile pour les patients», ajoutent les auteurs du communiqué.

Par la suite, la CLASS compte poursuivre ses réflexions, au vu des nombreuses questions soulevées par ces premiers travaux, afin notamment d'examiner les possibilités d'harmoniser les pratiques et d'assurer l'égalité de traitement entre les différents types d'établissements.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Laurent Figue le 26.09.2017 14:14 Report dénoncer ce commentaire

    Oui! Bien sûr.

    C'est la faute des assurés, c'est tellement plus simple de taper sur les plus p'tits! Et que dire des hôpitaux qui change leur matériels tous les 6 mois, alors que ce même matériels en question, marche encore très bien. Et que dire, de nos conseiller qui ont un pied à Berne et un pied dans une de ses nombreuses caisses maladies.

  • Alain aussi le 26.09.2017 15:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    sans blague

    on le savait.. et pas qu'en Suisse romande ! Il y a tout un article fouillé dans le bulletin des médecins suisses "la surconsommation de prestations médicales : un problème de qualité" paru en 2016. Et comme les caisses-maladie paient, à la fin c'est nous les assurés qui trinquons! Que font les cantons de la CLASS? Rien sans doute, ils veulent juste éviter les hospitalisations qui leur coûtent des sous.

  • Marc le 26.09.2017 13:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Rien détonnant

    Trop drôle de lire cela...surconsommation des soins et les premiers à râler et se plaindre du coût des assurances maladie ! On reconnaît bien létat desprit local...le tout gratos et le tout est dû et dans la normalité..bien social !

Les derniers commentaires

  • Von Bicksteufhel le 27.09.2017 11:52 Report dénoncer ce commentaire

    Suisse-allemand ???

    Oui, mais c'est majoritairement des suisse-allemands qui se font soigner en Romandie! :)

  • Hélène le 27.09.2017 10:15 Report dénoncer ce commentaire

    Merci la CLASS...

    de nous avertir de laugmentation des primes en Romandie pour 2018. Je suis très contente du système et des hôpitaux qui protègent les patients. Et c'est qui qui paient la CLASS...les assurés???

  • lulu le 27.09.2017 08:53 Report dénoncer ce commentaire

    tjs les petits

    Pourquoi ne pas faire le même système que les assurances autos. avec bonus?

  • Kojak le 27.09.2017 08:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vérité

    Les alémaniques abusent de la Romandie !!!!!!

  • Du balai le 26.09.2017 19:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A éliminer

    Tout le système est gangrené car dès le départ biaisé. Ce Dreyfusscare qui dure depuis plus de 20 ans est une catastrophe et un fléau pour notre société et juste insupportable pour beaucoup d'assurés de force. C'est un tout simplement un boulet économique pour la classe moyenne piégée, 3 pieds au cul pour imager le pourquoi du comment. Nous devons dénoncer tout de suite cet abus de droit de l'obligation de contracter de force contre son gré.

    • anti lamal le 26.09.2017 23:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Du balai

      Effectivement vous avez totalement raison mais comment réunir un pays qui a jamais dû se faire entendre et surtout aucun politicien semble intéressé par la détresse du peuple.