Armement

16 juillet 2019 14:02; Act: 16.07.2019 17:50 Print

La Suisse a exporté plus de matériel de guerre

Selon des chiffres du Secrétariat d'Etat à l'économie, les exportations d'armes ont pris l'ascenseur pour le premier semestre 2019, en Suisse.

storybild

A l'heure actuelle, 57 pays figurent sur la liste des exportations de la Suisse. (Photo: Keystone/Photo d'archives)

Sur ce sujet
Une faute?

Les entreprises suisses ont exporté pour près de 273 millions de francs de matériel de guerre au premier semestre 2019. Ce montant atteignait 205 millions à la même période de l'année précédente.

Une telle augmentation - de près de 70 millions de francs - n'est pas inhabituelle, indique mardi à Keystone-ATS le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO). Les exportations de matériel de guerre sont très volatiles: des transactions importantes avec un volume financier élevé peuvent avoir un fort impact sur certains trimestres et pas sur les suivants.

Selon les chiffres publiés par le SECO, les véhicules blindés et autres véhicules automobiles représentent la part la plus importante des exportations au premier semestre, avec 116,4 millions de francs. Viennent ensuite les munitions pour armes individuelles à épauler et armes de poing de tous calibres, avec 75,7 millions de francs, ainsi que les aéronefs et véhicules aériens non habités - y compris leurs propulseurs - avec 24,6 millions.

Danemark et Allemagne ont acheté le plus

A l'heure actuelle, 57 pays figurent sur la liste des exportations. Les chiffres reposent sur les indications fournies par les exportateurs dans leurs déclarations d'exportations. «Celles-ci reprennent le pays de destination, dans lequel la marchandise sera utilisée ou transformée, perfectionnée ou travaillée de quelconque manière, avant une éventuelle réexportation», note le SECO.

Les plus importants acheteurs de matériel suisse au premier semestre ont été le Danemark (82,3 millions de francs) et l'Allemagne (51,6 millions). Viennent ensuite les Etats-Unis (18,9 millions) et la Roumanie (18,9 millions).

Avec 13,3 millions de francs d'achats, le Pakistan prend pour sa part la cinquième place. Le Qatar (31'699 francs) et les Emirats arabes unis (310'411 francs) ont également été des clients des entreprises suisses au premier semestre.

Critique du GSsA

Le Groupe pour une Suisse sans Armée (GSsA) s'est dit extrêmement préoccupé mardi par cette nouvelle hausse des exportations d'armes. Certains cas sont selon lui particulièrement problématiques, comme les munitions vendues au Pakistan pour 13 millions de francs, alors que le pays s'enfonce dans un nouveau conflit avec son voisin indien.

Concernant les livraisons au Pakistan, le SECO note que les exportations de matériel de guerre ne sont pas éligibles à une autorisation et sont donc exclues. Une exception fondée sur l'article 23 de la loi sur le matériel de guerre est prévue pour la fourniture de pièces de rechange pour les systèmes de défense aérienne.

Les exportations vers le Pakistan étaient donc des pièces de rechange pour les systèmes de défense aérienne, qui sont de nature défensive, écrit le SECO.

Initiative correctrice

Le GSsA estime par ailleurs «scandaleuse» la poursuite des exportations d'armes vers les acteurs du conflit yéménite. Il relève également que des armes à épauler et des armes de poing ont été envoyées aux Emirats arabes unis et au Qatar.

«Alors même que ce premier semestre était marqué par le succès de l'initiative correctrice, dont les signatures ont été récoltées en un temps record, les exportations d'armes vers les pays impliqués dans une guerre civile se sont poursuivies», critique Thomas Bruchez, secrétaire du GSsA. «Il est difficile de faire mieux en termes de mépris de la volonté populaire».

L'initiative correctrice, qui vise à empêcher les exportations d'armes vers les pays en guerre civile, a été déposée fin juin. Elle a récolté plus de 134'000 signatures.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Eric le 16.07.2019 15:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Erreur de photo

    Encore une fois à 20 Minutes on sait pas de quoi on parle ! La photo représente le système DCA anglais BAe Rapier qui est utiliser dans l'armée MAIS pas produit ni exporter depuis notre pays !

  • Alan le 16.07.2019 15:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moutons

    C'est pas la Suisse qui vend. Quand Migros vends un poulet c'est pas "La Suisse" qui vend un poulet. Ps: Les commentaires type "agnagna pour un pays neutre blablabla" Faudrait revoir vos court de géo politique, voir un dictionnaire histoire de lire la définition du mot "Neutralité".

  • Arthur Descloux le 16.07.2019 14:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bon pour tous

    Chacun a le droit de faire la guerre, n'en déplaise aux socialistes et autres traîtres à la patrie. Et si un pays veut acheter des armes et des munitions en Suisse, grand bien nous fasse! Sinon, ils s'adresseront à la concurrence et guerre il y aura de toute façon.

Les derniers commentaires

  • Roger le 17.07.2019 07:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Rc et licornes

    Certains cerveaux de gauches voient le matériel militaire pour massacrer des gens, je conçoit l'armée et son matériel dans un but défensif. Vous n'avez pas une RC pour aller casser la voiture du voisin. Les pays aux dirigeants belligérants n'ont pas besoin de l'acheter, ils le produise eux mêmes. Faut vraiment avoir la mémoire courte pour vivre dans un monde de licornes.

    • mouarf le 17.07.2019 15:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Roger

      bélliqueux, béligérants c'est les participants à un conflit....

    • Roger le 21.07.2019 14:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @mouarf

      Oui en effet, donc des acheteurs dans un but autre que défensif. C'est un point de vue de voir une armée dans le but de massacrer des gens, je ne le partage pas. Je vois cela comme une protection.

  • sven le 17.07.2019 05:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo la suisse

    tout n'est que hypocrisie dans ce pays facile de jouer les gentils quand ont à les mains sales hein les droitistes avec votre petite suisse cherie que vous aimez si bien défendre et qui par ses armes permets d'exterminer des millions de gens à travers la planète.

  • Neutralité armée le 17.07.2019 00:53 Report dénoncer ce commentaire

    Ouvrez un dico les gauchos !

    La Suisse ne vend pas d'armes aux pays en guerre mais un pays qui vendrait des armes aux deux camps (ou plus) d'un pays en guerre pourrait aussi très bien être neutre.

    • la bonne blague le 17.07.2019 05:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Neutralité armée

      et toi évolie un peu ton cerveau udciens et tu sauras que la suisse est loin d'être toute blanche la neutralité n'est qu'une hypocrisie ah mais oui j'oubliais les petits militaristes pro UDC n'ont jamais su uttiliser le mot évolution

    • ta raison le 17.07.2019 07:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Neutralité armée

      une arme n est faite pour tuer que pour des pays en guerre. Dans les autres pays elles servent de doudou ? Sarko à vendu des armes à Khadafi. Il n étais pas en guerre au moment de la vente mais depuis son décès ces armes sont utilisées par des terroristes au Mali et autres pays. sans parler du missile trouver à Milan il y a quelques jours. C est honteux de faire du commerce d engins de mort un point C est tout

  • Masters le 17.07.2019 00:32 Report dénoncer ce commentaire

    Super 530d en italie

    Pur fals flag destiné a renforcer la politique de desarmement et stigmatiser les nationalistes... de plus pas d info sur la charge inerte ou pas..propulsion pareil..il fait dans les 300kg mais ils l on sorti du a la main?... bref.. Fake story...

  • Guillaume Tell le 16.07.2019 23:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Guerres

    Je souhaite pas à la Suisse un jour de vivre l'horreur de la guerre. La roue tourne toujours on peux pas se cacher éternellement derrières des fauses excuses et l'argents.

    • Helvetia le 17.07.2019 00:20 Report dénoncer ce commentaire

      @Guillaume Tell

      Je souhaite à aucun pays de vivre l'horreur de la guerre... surtout sans armes pour se défendre comme ça a pu arriver par exemple aux croates face à l'armée serbe.