Météo

24 juin 2019 19:37; Act: 24.06.2019 19:46 Print

La Suisse a sué sous le soleil et ça va continuer

La canicule s'est abattue sur la Suisse ce lundi et devrait se poursuivre toute la semaine. Des défilés ont été annulés en prévision. MétéoSuisse a relevé le degré d'alerte pour le Valais.

storybild

Le mercure pourra monter jusqu'aux 39 degrés par endroits. (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Degré d'alerte relevé, plans canicule déclenchés, conseils prodigués: la Suisse se prépare à affronter la vague de chaleur qui va déferler sur le pays dès mardi et pour plusieurs jours. Les températures pourraient avoisiner les 39 degrés par endroits.

Après avoir émis un avertissement pour vague de chaleur de degré 3 pour toutes les régions de plaine dimanche, MétéoSuisse a relevé lundi à compter de mardi son avis d'alerte canicule de 3 à 4 pour le Valais et le Nord-Ouest de la Suisse. Dans le canton de Vaud, les autorités pourraient faire de même, ont-elles annoncé.

Un avis de degré 4 signifie un «danger fort». Concrètement, cela veut dire que, dans ces zones, les températures pourraient atteindre 35 à 39 degrés au plus chaud de la journée. Dans les régions en alerte de degré 3 («danger marqué»), le mercure oscille entre 32 et 37 degrés.

La température est mieux tolérée à faible humidité relative qu'avec un taux élevée, explique MétéoSuisse. C'est pourquoi l'instance fédérale se base sur la température ressentie et non sur la température réelle mesurée pour établir ses avertissements. Concrètement, elle utilise le Heat Index (HI) ou indice de chaleur qui combine température et humidité relative.

Plans canicule et défilé annulé

Dans les cantons comme Vaud, Genève ou Jura qui ont décidé de déclencher lundi leurs plans canicule, diverses mesures sont prises, en particulier à l'intention des personnes vulnérables pour lesquelles des visites sont prévues. Dans le canton de Vaud, la centrale téléphonique des médecins est renforcée.

Les autorités ont rappelé les mesures à prendre pour lutter contre les températures élevées: éviter les activités physiques aux heures les plus chaudes, préserver la fraîcheur à l'intérieur de la maison en fermant les fenêtres et les volets le jour et en les ouvrant la nuit pour provoquer des courants d'air, et boire suffisamment.

La Ville de Genève a pour sa part annulé pour la première fois depuis longtemps le défilé de la Fête des écoles. Il faut éviter aux enfants une marche en pleine chaleur, a expliqué la municipalité.

Fermeture des chantiers dès 35 degrés

Le syndicat Unia a quant à lui rappelé que les travailleurs dans la construction sont particulièrement exposés. Ils risquent principalement la déshydratation, le coup de soleil et l'insolation.

Unia demande donc la mise en place de mesures de protection. Sur les chantiers, il convient de mettre à disposition une protection solaire ainsi que suffisamment d'eau potable.

Les sites en plein soleil, par exemple les autoroutes, et ceux qui présentent une forte réverbération du soleil, notamment les surfaces goudronnées, doivent être fermés dès 35 degrés, exige le syndicat. Dès que le mercure dépasse 30 degrés, il convient de privilégier le travail à l'ombre.

Déjà plus de 30 degrés

Alors que la vague de chaleur n'en est qu'à ses débuts, le mercure a déjà dépassé lundi la barre des 30 degrés dans plusieurs endroits. Les températures les plus élevées de ce début de semaine ont été enregistrées en Valais. Il a fait 32,7 degrés à Viège et 32 degrés à Sion, indique MeteoNews dans un communiqué.

Et le thermomètre va encore grimper ces prochains jours. Selon les prévisions de MétéoSuisse pour mercredi et jeudi, les records de chaleur de plusieurs stations de mesure pourraient tomber. Pour Bâle-Binningen, l'institut prévoit 38,5 degrés, soit seulement 0,1 degré de moins que l'actuel record de 38,6 établi le 13 août 2003.

Selon un tableau publié en ligne, un nouveau record pourrait être établi à Lucerne où 37,4 degrés sont attendus. La marque actuelle est à 36,9 degrés. Ces pronostics sont toutefois soumis à une certaine incertitude, de même que la durée de la vague de chaleur qui s'approche, écrit MétéoSuisse.

(nxp/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • Boire en suffisance le 24.06.2019 20:17 Report dénoncer ce commentaire

    Attention ne pas oublier de boire !

    On va suer à grosses gouttes alors surtout soyons attentifs et n'oublions pas de boire suffisamment...de l'eu bien sûr !

  • Basta le 24.06.2019 21:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ça suffit, on le sait

    C'est bon, vous n'allez pas pondre un article tous les jours!

  • Santé , c' est la santé. le 24.06.2019 22:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Canicule toujours se désaltérer

    Vous me remettez une bière , les deux premières , je ne les ai pas vu passée. Merci.

Les derniers commentaires

  • Legros le 25.06.2019 15:22 Report dénoncer ce commentaire

    C'est l'été pourtant

    C'est fou, c'est l'été et il fait chaud ...

  • Sébastien D. le 25.06.2019 09:54 Report dénoncer ce commentaire

    Petite pique aux climatosceptiques...

    J'avais déjà prévenu l'an passé sur un autre sujet dans le 20mn, que personne ne serait épargné par les évènements extrêmes qui seront dûs aux changements et dérèglements climatiques, car pendant les périodes estivales, il y aura des vagues de chaleurs ainsi que des orages intenses qui vont se multiplier ces prochaines années. Donc il n'est plus permis de douter et de tergiverser en pensant que cela n'arrivera que dans d'autres pays ou qu'aux autres, car les derniers évènements ne sont plus de la science fiction: Orages du 15.06.2019 à Genève et du 21.06.2019 dans le Val-de-Ruz à Neuchâtel.

  • Oto Mobil le 25.06.2019 09:49 Report dénoncer ce commentaire

    Enfin du beau temps

    Je mets ma clim en marche le matin en partant.....et j'ai 20' dans ma baraque en rentrant.....que du bonheur !.. :o)

  • titi le 25.06.2019 09:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    sammy

    il faux boire de l'eau et prendre une douche fraîche manger fraîche il faux que les enfants boire de l'eau

  • jules césar le 25.06.2019 09:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    on nous prend pour des c...

    Il fait chaud et, comme c'est bizarre, nous sommes en été. La canicule est devenue une source de discussion autour du réchauffement climatique. Les gouvernants sont en train d'infantiliser les citoyens, chacun avec des conseils appropriés, comme si nous étions des demeurés. Mais le fond de cette gabegie est bien sûr le climat détraqué par ces gens qui travaillent et se déplacent .Dixit les savants pastèques. L'hiver prochain, quand il y aura 1 mètre de neige on remettra la compresse.