Catastrophe naturelle

06 septembre 2019 18:10; Act: 06.09.2019 22:42 Print

La Suisse vient en aide aux populations des Bahamas

La Confédération soutient financièrement les opérations de secours dans l'archipel après le passage dévastateur de l'ouragan Dorian.

Une faute?

La Suisse vient en aide aux populations victimes de l'ouragan Dorian qui a ravagé une partie des Bahamas. La Confédération verse 500'000 francs: 300'000 francs pour la Croix-Rouge et 200'000 francs pour le Programme alimentaire mondial.

Aide d'urgence

Le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) indique vendredi que la Suisse soutient les opérations de secours de la Croix-Rouge à hauteur d'un demi-million de francs. Cette somme est versée en partie par la Direction du développement et de la coopération (DDC) (300'000 francs) et en partie par la Croix-Rouge suisse (200'000 francs).

A ce montant s'ajoutent 200'000 francs versés par l'Aide humanitaire suisse au Programme alimentaire mondial (PAM). L'organisme onusien propose un programme d'aide d'urgence visant à assurer une distribution rapide de vivres à la population victime de l'ouragan.

Equipe d'experts

Parallèlement, la Confédération a mis à disposition une petite équipe du Corps suisse d'aide humanitaire (CSA). Ces experts se focalisent sur les abris d'urgence, l'enlèvement des gravats et la réutilisation des matériaux de construction, afin de réparer les maisons partiellement détruites de manière à les rendre étanches. Les autorités de Bahamas n'ont toutefois pas répondu à l'offre de Berne.

Par ailleurs, la Confédération avait doublé sa contribution au Fonds d'urgence pour les secours en cas de catastrophe de la Fédération internationale de la Croix-Rouge peu avant la saison des cyclones. Ce fonds permet à la Croix-Rouge d'apporter une réponse rapide et efficace aux urgences et aux crises, précise le DFAE, qui ajoute que dans le cas de Dorian 250'000 francs ont déjà été utilisés.

(nxp/ats)