Rentes d'invalidité

22 février 2011 10:22; Act: 22.02.2011 13:06 Print

La Suva accorde toujours moins de rentes

La Caisse nationale suisse d'assurance en cas d'accidents (Suva) a accordé moins de rentes d'invalidité en 2010.

Une faute?

La Suva a accordé 1978 nouvelles rentes d'invalidité en 2010. C'est une baisse de 3,5% par rapport à l'année précédente. La Suva explique ce recul par l'efficacité des mesures de réinsertion, a indiqué l'assureur mardi dans un communiqué.

Depuis l'introduction du nouveau système de gestion des cas (New Case Management) en 2003, le nombre de nouvelles rentes accordées a diminué de 41%. Le chiffre de 2010 est «le plus bas depuis l'introduction de l'assurance accidents obligatoire en 1984».

Pour quatre nouvelles rentes sur cinq accordées en 2010, le taux d'invalidité est inférieur à 40%. La moyenne est de 28% pour l'année sous revue, alors que celle de l'ensemble des rentes de la Suva est de 35%.

Coûts en baisse

Les coûts pour les nouveaux cas d'invalidité ont atteint 534,7 millions de francs, soit une baisse de 6,1% par rapport à l'année précédente. En 2003, ce montant s'élevait encore à 1,029 milliard de francs.

La Suva estime que la stratégie de réinsertion qu'elle a élaborée pour les cas d'accidents présentant un processus de guérison complexe porte ses fruits. Les réinsertions rapides dans le monde du travail ont une influence positive sur les coûts.

Accidents professionnels

Par contre, les maladies professionnelles et les accidents ont augmenté de 2,2% pour atteindre un total de 458'894 cas. La hausse la plus importante concerne les accidents professionnels (3,7%) avec 181'868 cas déclarés.

L'amélioration de la situation économique et l'augmentation du nombre de travailleurs expliquent cette hausse. Le secteur principal de la construction, peu touché par la crise, a recensé 3,7% d'accidents en plus.

Le nombre d'accidents non professionnels est resté stable avec 254'603 cas ( 0,2%). Le nombre d'accidents chez les chômeurs a continué d'augmenter. De 18,1% l'an dernier par rapport à 2009, année qui avait déjà connu une hausse de 32% par rapport à 2008, pour s'établir à 18'266 cas.

(ap)