Suisse

21 janvier 2020 14:44; Act: 21.01.2020 16:29 Print

La TV reste le principal influenceur d'opinion

La télévision devance la radio pour influencer les opinions des Suisses. Les médias en ligne ont pris de l'importance.

storybild

Le paysage médiatique suisse a ainsi largement assumé son rôle social de garant de la diversité d'opinions. (Photo: Keystone)

Une faute?

Les Suisses ont continué de se forger leur opinion principalement grâce à la télévision en 2018. La presse écrite a elle perdu quelques plumes, alors que les offres en ligne ont pris de l'importance.

Les médias en ligne ont gagné trois points d'influence sur l'opinion nationale, passant de 15 à 18%, selon les résultats du nouveau monitoring des médias suisses publiés mardi. Ils réduisent ainsi l'écart avec la presse écrite (20%), qui perd deux points.

Seule la radio a aussi progressé, pour atteindre 24%. La télévision a baissé d'un point, mais reste en pole position avec 28%, précisent les auteurs de l'étude réalisée par Publicom sur mandat de l'Office fédéral de la communication.

Les médias sociaux, étudiés pour la première fois, sont également en repli à 11%. Ils jouent toutefois un rôle important dans la formation de l'opinion publique, notamment en Suisse romande où ils devancent les médias en ligne et talonnent la presse écrite.

Aucune mainmise

Dans l'ensemble, le paysage médiatique suisse est resté diversifié et performant en 2018, estiment les auteurs du monitoring. Il a ainsi largement assumé son rôle social de garant de la diversité d'opinions. Et ce malgré l'accentuation de phénomènes de concentration potentiellement néfastes.

Les auteurs de l'étude pointent notamment l'arrêt de la version papier du «Matin» et du «Blick am Abend», la fermeture définitive du «Giornale del Popolo» ou encore la fusion de «L'Express» et «l'Impartial», devenus «Arcinfo».

Même s'ils bénéficient d'un choix d'informations nettement plus réduits que les Suisses alémaniques, les Romands et les Italophones ont aussi disposé de suffisamment d'alternatives pour satisfaire leurs besoins d'informations. Aucun danger imminent de mainmise n'est à craindre, souligne le rapport.

Vigilance de mise

Une certaine vigilance reste toutefois de mise, notamment concernant le «duopole», formés de la SRG SSR et de Tamedia. Avec 35% du marché national d'opinions, la SRG SSR a d'ailleurs grappillé 4 points par rapport à 2017 et caracole en tête du classement. Tamedia a de son côté vu sa part réduite d'un point, à 16%. Le groupe n'en occupe pas moins la deuxième place.

Dans certaines régions, les premiers programmes de la SRG SSR atteignent même près de la moitié de la population. En Suisse romande, RTS Un est toujours en tête avec 40% de parts du marché d'opinion, devant 20 minutes et La Première. Facebook et Youtube viennent ensuite, illustrant l'importance des médias sociaux.

Au Tessin, RSI LA 1 arrive aussi en haut du classement avec un résultat encore meilleur (45%) que la RTS. Rete Uno et le «Corriere del Ticino» complètent le podium. Quant à «20 minuti», il est beaucoup moins populaire et n'occupe que la onzième position. En Suisse alémanique, la télévision a également la cote. SRF 1 arrive devant «20 Minuten» et les chaînes de radio SRF 1 et SRF 3.

Seuil des 50 points

Les grands systèmes d'éditions régionales de fournisseurs privés doivent aussi continuer d'être observés, d'après les auteurs de l'étude. Leur influence flirte parfois avec le seuil des 50 points. C'est notamment le cas avec la combinaison «BZ»/«Bund» à Berne, la «Luzerner Zeitung» en Suisse centrale, le «St-Galler Tagblatt» à St-Gall ou encore la «Südostschweiz» aux Grisons.

Le monitoring des médias suisses se base sur l'analyse de plus de 170 marques de médias et neuf groupes de médias nationaux, des marchés spécifiques aux régions linguistiques et 14 marchés régionaux locaux.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Un citoyen le 21.01.2020 14:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Télé d'état

    Comme il n'y a qu'une télé, et d'état en plus... Vous parlez de se forger une opinion sur un média qui n'est pas impartial !!! Vive la fausse démocratie....

  • Sir Conspect le 21.01.2020 15:01 Report dénoncer ce commentaire

    Attention

    Il faut se forger son opinion avec ce que l'on voit, pas avec ce qu'on vous dit de croire. Ex: le taux de chômage à diminué, écrivent-ils ou dit Darius. Ce que je vois, c'est qu'il y a de plus en plus de gens en âge de bosser qui se promènent dans les rues.Ex: le matraquage vert pro-Greta, qui est soi-disant largement soutenu par la population. Ce que je vois et lit dans les commentaires du matraquage officiel,c'est que ça gonfle une encore bien plus large partie de la population.Ouvrez les yeux et ne vous laissez pas berner par des infos qui n'en sont pas et refusez la dictature des minorités

  • Syl le 21.01.2020 15:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas étonnant

    C'est une télé d'état. On critique la Corée du Nord. Pour moi la suisse n'en est vraiment pas loin.

Les derniers commentaires

  • francis le 08.02.2020 15:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les faiseurs d'opinions

    le bobo gil besse fait de la propagande pour le vin valaisan 9 fois sur dix a l'emission bon appetit cela n'enpeche pas provins de la limite faillite ! !

  • Freeman le 22.01.2020 15:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pensée unique

    Faux, GIEC et paranoclimatiques via internet formatent les esprits...,pour le plus grand bonheur des fournisseurs d'électricité !

  • Samir le 22.01.2020 14:58 Report dénoncer ce commentaire

    Monsieur billag

    Non monsieur j'ai pas payer moi j'ai regardais la balkan j'ai regarder série turc j'ai pas regarder la suisse.

  • Marc le 22.01.2020 07:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tous des moutons!

    Ce n'est pas compliqué, il suffit de débrancher la tv, de ne plus lire les journeaux,et le tour est joué. Vous voilà libre de tous les tourments de ce monde. Cela fait des années que je fais comme ça, et je me porte super bien!

    • Geoffrey_ le 22.01.2020 09:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Marc

      Oui faudrait lire que ce qui nous intéresse. Nouvelles d'une passion, pays etc sauf qu'en cherchant ces News, tu vas aussi Tomber ne serait ce que sur les titres de celles qui énervent.... D'accord avec toi, heureux sont les simples d'esprit dans leur monde et c'est franc et non sarcastique !

  • Âne Rhylle le 22.01.2020 07:06 Report dénoncer ce commentaire

    Les interlocuteurs participent

    Quand une personne du centre et de ls gauche s'exprime, toute la droite se gratte en raison de son énervement. Quand un de la droite s'exprime et veut faire croire à son côté social, il n'est pas crédible (voir le pro et son contraire au journal de 19h45 concernant les appartements). Et c'est souvent comme cela. C'est pas la tv qui en est la raison de cette apparence de gauche. Bon quand un de gauche souvent compatissant envers des personnes qui ne prennent pas leur responsabilités cela devient aussi insupportable.