Suisse

09 avril 2019 07:05; Act: 09.04.2019 07:05 Print

La caisse revendique ses primes après 20 ans

Les parents d'un lecteur de 38 ans n'ont pas payé ses primes pendant huit mois, alors qu'il était au gymnase. Après des années de silence, le trentenaire est désormais prié de passer à la caisse.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

C'est le genre de courrier qu'on n'aime pas recevoir. M.B., un lecteur de 38 ans, a eu une mauvaise surprise, à la mi-février, en ouvrant une lettre du bureau de recouvrement Infoscore AG. L'entreprise lui réclame la belle somme de 1121.35 francs, écrit lundi «20 Minuten». La dette remonte à 20 ans: à l'époque, ses parents n'avaient pas payé ses primes d'assurance maladie durant huit mois, entre décembre 1999 et juillet 2000. M.B. était alors âgé de 19 ans et allait au collège. «Je ne m'occupais pas de ça dans le temps. Ce n'est que bien plus tard que j'ai su que mes parents n'avaient pas payé mes primes pendant plusieurs mois.»

Fin 2003, l'assurance maladie, en l’occurrence Helsana, avait demandé à M.B. de rembourser les primes impayées. Or comme il était étudiant et qu'il ne disposait pas de suffisamment d'argent pour s'acquitter de la somme, un acte de défaut de biens avait été émis. Ensuite, plus personne n'a pris contact avec le lecteur pendant quinze années.

«C'est absurde!»

«Cette grosse facture m'a pris au dépourvu. C'est une sacrée somme pour moi», explique M.B. Selon lui, il n'est pas normal qu'il doive payer pour les erreurs de ses parents. Mais ce qui l'énerve le plus, c'est le court délai attribué pour régler la somme. «Helsana et le bureau de recouvrement s'accordent 15 années pour agir. Et moi, je suis censé payer 1120 francs en deux semaines. C'est absurde!»

La porte-parole d'Helsana, Dragana Glavic, explique que les caisses sont tenues par la loi d'exiger le remboursement des dettes. Et d'ajouter: «M.B savait pendant tout ce temps qu'il avait des dettes, mais il n'a jamais rien remboursé.»

Deux motions déposées

Heinz Brand, conseiller national UDC et président de Santésuisse, a déposé fin 2018 une motion, demandant que les enfants dont les primes ont été impayées ne soient pas poursuivis une fois l'âge de la majorité atteint. Une motion similaire avait déjà été déposée en septembre 2017 par la conseillère nationale socialiste Bea Heim.

Dans sa réponse à Heinz Brand, le Conseil fédéral se dit «disposé» à présenter au Parlement un projet de modification de la LAMal afin de concrétiser l'exigence contenue dans la motion du politicien agrarien.

(rol/daw/ofu)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • tôt le 09.04.2019 07:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    où tard

    bienvenue dans la vie réelle.... ou tous le monde passe à la caisse ou à la casserole

  • BB le 09.04.2019 07:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    oui mais non

    Dans le fond, la caisse maladie a raison, mais dans la forme...

  • Francois Raemy le 09.04.2019 08:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    2 poids 2 mesure

    J'étais sans domicile pendant 7 ans et aucune assurance n'a voulu m'assurer ? et je suis suisse. Je leurs proposais de payer en avance, aucune n'a accepté

Les derniers commentaires

  • logiq le 10.04.2019 03:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    dany

    ou il a fait la 1ere erreur c est q il aurait du faire opposition au commandement de payer pour que la dette soie mise au nom des parents. vu q il n a pas fait opposition normal que cela reste a son nom meme en etant etudiant et majeur. la 2eme erreur et q 1x q un ADB est inscrit des q il y a changement de situation il faut commencer a rembourser directement aux poursuites et non au debiteur et la vous avez 20ans pour rembourser cette dette sans interets. durant cette periode il faut essayer de parlementer avec le debiteur pour diminuer la dette. si vous ne respectez pas cela il est inevitable q des q le debiteur relance la poursuite vous soyez oblige par les poursuites d etre saisi. la les poursuites vous laissent seulement le minimum vital+loyer et ass maladie pour autant q vous n avez pas de retard et ceci sans tenir compte de tout le reste des factures a payer. ceci sans discuter car c est la loi et la c est tres dur tant q il y a un montant a saisir. si il n y a pas de revenu a saisir cela repart en ADB

  • Justin Trukadir le 09.04.2019 14:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ah bon ???

    au delà de 10 ans les factures devraient être radiees normalement

    • Antonio le 09.04.2019 20:44 Report dénoncer ce commentaire

      Acte de défaut de biens

      L'article parle également d'un acte de défaut de biens. Ce dernier a une durée de 10 ans et peut-être réactivée (en respectant les délais légaux) de 10 ans et ainsi de suite. En résumé, Si l'acte de défaut de biens est réactivée à temps, la dette est toujours due et cela à vie.

  • Pioupiou le 09.04.2019 14:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Alzheimer sélectif

    Qui a signé le commandement de payer? Sa mère ou son père? Qui a amené les papiers justifiant l'incapacité de payer son dû? Sa mère ou son père? Il y a usurpation d'identité des parents ou ça l'arrangeait bien d'oublier?

  • yann le 09.04.2019 14:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ah bon

    Je croyais qu'après 10 ans on ne pouvais plus être poursuivis.

  • Sisi le 09.04.2019 13:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Non mais serieux?

    Tous suisses à l'obligation de payer sa caisse maladie. 1. il était majeur donc responsable 2. il était au courant des factures impayées 3. un ADB est valable 20ans 4. Qu'il soit content de devoir régler seulement 1120.-. Aujourd'hui ca représente 2 mois de cotisation 5. il a 38 ans, si il ne peut pas payer ce montant sans être dans la m***e, a quoi ont servit ses études, financées par le contribuable? 6. il appel la boite de recouvrement et demande un délais de paiement Conclusion: il attend quoi, qu'on paye à sa place??