Carpostal

10 novembre 2019 21:41; Act: 10.11.2019 21:41 Print

La combine aurait été connue depuis 2011 déjà

Selon «Blick», la direction de la Poste, ainsi que la conseillère fédérale Doris Leuthard, auraient eu vent des pratiques illégales de la société bien avant que l'affaire éclate.

storybild

L'affaire portait sur des transactions entre le trafic régional, subventionné, et les autres secteurs de Carpostal. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Le scandale avait éclaté en février 2018. L’Office fédéral des transports avait découvert chez Carpostal des transferts illégaux de coûts et de produits entre le transport régional subventionné et d’autres secteurs.

Vendredi, le quotidien «Blick» a dévoilé des détails glanés dans des procès-­verbaux de l’affaire. En 2011 déjà, non seulement la direction de La Poste, maison mère de Carpostal, mais aussi le Département fédéral des transports et sa cheffe, la conseillère fédérale Doris Leuthard, auraient eu vent de ces pratiques.

Sur le plan financier, Carpostal a déjà remboursé environ 205 millions de francs suisses de subventions indues à la Confédération, aux Cantons, ainsi qu’aux communes. 

(juu/jbm)