Triple meurtre à Vevey (VD)

12 octobre 2018 12:03; Act: 12.10.2018 12:59 Print

Le TF refuse un nouveau procès à François Légeret

Le Tribunal fédéral a débouté ce vendredi le Veveysan qui purge une condamnation à vie pour avoir tué trois personnes en 2005.

storybild

Le tribunal fédéral a validé le refus de révision prononcé par la justice vaudoise en avril 2017. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Le Tribunal fédéral a rejeté les demandes de révision et de récusation de François Légeret. Le Veveysan, condamné à vie pour avoir tué trois personnes en 2005, recourait contre le refus essuyé devant la justice vaudoise en avril 2017.

Dans un arrêt publié vendredi, la cour fédérale rejette l'argumentation du recourant selon laquelle les juges vaudois n'auraient pas suffisamment tenu compte des révélations du livre «L'affaire Légeret, un assassin imaginaire» paru en 2016. Dans cette enquête, le fils de la boulangère - qui affirme avoir servi deux des victimes après la date de leur mort - indiquait que sa mère ne souffrait pas de troubles de la mémoire et ne pouvait donc pas s'être trompée.

Les juges fédéraux se rallient à l'avis des juges vaudois selon lequel l'appréciation de la mémoire de la boulangère n'a joué qu'un rôle subsidiaire dans le procès de 2010. A l'époque, la justice avait d'ailleurs écarté d'éventuels troubles de la mémoire pour ne retenir qu'une simple confusion de date.

Relevés téléphoniques

Pour déterminer la date des meurtres, les juges s'étaient bien davantage fondés sur les relevés téléphoniques. Ces derniers montraient qu'aucune communication n'avait été établie avec la villa de la famille Légeret dès le 23 décembre 2005 en fin d'après-midi.

Lors de l'examen de la demande de révision en 2017, les juges vaudois pouvaient donc considérer à juste titre que le témoignage du fils de la boulangère ne pouvait pas ébranler les faits fondant la condamnation de 2010. De même, le Tribunal fédéral a écarté la demande de récusation faute de motivation suffisante.

François Légeret a été condamné à la prison à vie pour le meurtre le 24 décembre 2005 de sa mère, d'une amie de celle-ci et de sa soeur, dont le corps n'a jamais été retrouvé. Le condamné a toujours clamé son innocence. Ses nombreuses demandes en révision ont été rejetées jusqu'à présent. (arrêt 6B_713/2017 du 8 octobre 2018)

(nxp/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • DATA le 12.10.2018 12:32 Report dénoncer ce commentaire

    Toutes vérité finis par se savoir !

    D'autres informations finirons bien par émergé et on finiras biens par savoir ce qui s'est réellement passé.

  • Iris le 12.10.2018 12:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Doute !

    Jai toujours eu un doute concernant la culpabilité de M. Legeret (que je ne connais pas) . Pourquoi aurait-il fait disparaître une seule personne ? Par exemple ?

  • Kafka le 12.10.2018 12:44 Report dénoncer ce commentaire

    Tuer la poule aux oeufs d'or

    Un crime sans mobile cela ne tient pas la route, dans le canton la plupart des gens le croient innocent, pour le mobile le frère semble concerné

Les derniers commentaires

  • Bernard Gorgerat le 15.10.2018 07:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Non mais des fois !

    Un nouveau procès ? Mais de qui on se moque ? De toute manière on arrive pas à appliquer certaines dispositions du code pénal.

  • Noix de Coco le 13.10.2018 04:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Trop de doutes

    Les marques des chaussures sur les lieux du crime et surtout le témoignage de la boulangère qui na pas été prise au sérieux.

    • Chocolat le 13.10.2018 08:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Noix de Coco

      Pourquoi prendre au sérieux le témoignage de la boulangère ? 3 ans après, pour ce prétendu même jour des meurtres, elle ne se souvenait pas d'autres clientes, ni d'autres activités, comme des appels téléphoniques. L'enquête a prouvé qu'elle s'est trompée de jour ou peut-être même d'année. Vous vous souvenez, vous, de toutes les rencontres que vous avez faites aux environs de Noël il y a 3 ans, sans vous tromper sur la date et l'heure exacte ?

  • No Fake News Please le 13.10.2018 02:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout l'accuse

    Si François n'est pas l'assassin, alors qui le serait ? Et quelles sont vos preuves pour dire que ce n'est pas lui ? Souvenez-vous que quand il a donné sa version en prétendant qu'il avaient vu sa soeur se battre avec sa mère, il a donné des informations sur la position des corps que l'enquête n'avait jamais dévoilé avant. Donc, même s'il s'est rétracté ensuite, cela prouve qu'il était dans la maison lorsque les deux victimes étaient mortes dans et au bas des escaliers. S'il était innocent, pourquoi n'a-t-il pas prévenu la police ? La police n'a découvert le crime que 10 jours après.

    • Jacques B. le 13.10.2018 09:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @No Fake News Please

      Sa première version prouve aussi, que François est machiavélique. Il avait prévu d'accuser la demi-soeur des meurtres. C'est sans doute pour cela qu'il a fait disparaître son corps. Il pensait qu'il suffisait de son seul témoignage pour paraître innocent et accuser une absente. Mais la reconstitution a prouvé que sa version n'était pas possible, alors il a changé de version en prétendant qu'il n'avait jamais rendu visite à sa mère le jour des meurtre et les suivants. Sa seconde version a été invalidée par son absence d'alibi, d'autres témoignages et les preuves à charge qu'il a données dans sa première version. Tout cela montre qu'il est bien l'assassin froid et menteur que le procès a décrit.

  • Fotou Leurdir le 12.10.2018 21:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Zélés mais pas futés

    Frère et soeur... Mais c'est bien sûr ! La voilà la piste à suivre ! allez foncez les enquêteurs fut fut, vous avez la 1ère pièce du puzzle. Ça devrait pas être trop compliqué pour la suite

  • Juce Tismonq le 12.10.2018 21:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Onépadébiles

    A qui profite le crime ? intéressez-vous un peu plus à l'entourage très proche de la victime au lieu de vous acharner sur FL messieurs les enquêteurs zélés. Et le TF faites votre job au lieu de roupiller sur les cold-case en faisant croire que le coupable dort en prison.

    • Ossi Tulest le 13.10.2018 10:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Juce Tismonq

      Il ne s'agit pas d'un Cold Case, mais d'une affaire classée. Même Strasbourg a refusé de revoir ce jugement tellement le dossier est limpide. Il n'y a aucun doute, sauf dans l'esprit de ceux qui n'y connaissent rien.

    • Juce Tismonq le 13.10.2018 16:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Ossi Tulest

      Toi tu connais mieux l'affaire Einstein ?

    • Ossi Tulest le 14.10.2018 16:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Juce Tismonq

      C'est toi qui prétend mieux connaître le dossier que les juges et les enquêteurs. Alors vas-y. Explique-nous qui est l'assassin, dis-nous quel était son mobile et comment il s'y est pris. Le colonel Moutarde avec le chandelier dans la bibliothèque ? Oui, mais pourquoi ?