Hiver doux

11 février 2011 07:51; Act: 11.02.2011 08:05 Print

La douceur fait éternuer les allergiques

Avec un temps sec et ensoleillé depuis des jours, les pollens se diffusent avec quelques semaine d’avance.

storybild

Les personnes sensibles aux allergènes ont déjà commencé à souffrir du rhume des foins. (Photo: Keystone)

Une faute?

Bien que l’on soit en février seulement, de nombreuses personnes souffrent du rhume des foins. «Chaque jour, cinq à six personnes viennent demander conseil», constate François Bocherens, de la pharmacie Victoria, à Bâle. Même son de cloche dans une autre officine, où Zita Hor’anyi ajoute: «Après une longue période de froid, de nombreux allergènes ont été disséminés par la nature. Et ceux qui en souffrent ont de violents accès allergiques.»

Pour Kaspar Strub, allergologue, la situation actuelle pose des problèmes aux personnes qui ont prévu des cures de désensibilisation. «Elles avaient prévu des séances plus tard, mais le rhume des foins est déjà là.»

Reste alors une solution: utiliser des remèdes naturels pour calmer les symptômes. «Il existe des produits qui agissent lors des phases sévères, mais qui peuvent aussi être utilisés comme moyens de prévention», affirme Dieter Biel, de la droguerie du même nom. Il recommande une désintoxication complète du système immunitaire.

Les météorologues se veulent rassurants, puisque ce beau temps caractérisé par une absence de précipitations et du grand soleil devrait laisser la place, dès dimanche, à un temps plus gris. Les pollens actuellement dans l’air – ceux de bouleau, de noisetier et d’aulne – vont diminuer fortement.

(Denise Dollinger/jbm)